Camer.be
CAMEROUN :: Accident de Ndikinimeki : Le Mintrans suspend la licence du propriétaire :: CAMEROON
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Quotidien Mutations : Josiane Afom
  • jeudi 12 juillet 2018 08:48:39
  • 2965

CAMEROUN :: Accident de Ndikinimeki : Le Mintrans suspend la licence du propriétaire :: CAMEROON

Il a par ailleurs sanctionné pour une durée de trois mois, le centre de contrôle technique ayant soumis le véhicule à la visite sept jours avant le drame.

Surcharge, pneus usés, fatigue, somnolence, défaut de permis de conduire et absence de licence de 2e catégorie, requis pour le transport en commun. Tels sont les résultats des rapports d’enquêtes des premières constatations des procès des forces de maintien de l’ordre ainsi que les rapports des collaborateurs du ministre des Transports (Mintrans) dépêchés sur le lieu de l’accident survenu vendredi 6 juin dernier sur l’axe Yaoundé-Bafoussam. Lesquels résultats sont contenus dans un communiqué signé hier, 10 juillet par le Mintrans.

Ces motifs suffisamment graves, ayant causé la mort de 31 personnes dont le chauffeur, ont poussé le Mintrans, Jean Ernest Massena Ngale Bibehe à prendre des sanctions à l’encontre du propriétaire du car de transport en commun et du centre de visite technique ayant soumis au contrôle ladite voiture. Lesdites sanctions s’étalent sur la suspension de licence ordinaire de 3e catégorie accordée à M. Sylvain Lontsi pour une durée de 2 mois ; de la suspension des certificats d’immatriculation des véhicules appartenant à M. Sylvain Lontsi pour une durée de 12 mois et de la suspension du centre de contrôle technique automobile, «Diagnostic automobile Cameroun», agence de Bandjoun, située dans le département du Koung-Khi, région de l’Ouest pour une durée de trois mois.

Ce grave accident de circulation survenu aux environs de 4h du matin au lieu-dit pont sur la nama dans la localité de Boutourou I, dans l’arrondissement de Ndikinimeki, région du centre. Le bilan de ce drame fait état de 31 morts et 4 blessés.L'info claire et nette. Le communiqué de Jean Ernest Massena Ngale Bibehe indique que le véhicule a brusquement quitté la chaussée et poursuivi sa course à travers la broussaille avant d’aller s’écraser en contrebas d’un talus.

Pour éviter de pareil drame, le chef de l’Etat qui a adressé ses condoléances aux familles des victimes, prescrit aux autorités compétentes un accroissement de la prévention routière et une répression absolue des infractions de toute nature constatée en matière de circulation routière sur les quatre coins du triangle national.

12juil.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo