Camer.be
CAMEROUN :: Drame : L'intoxication à  l'alcool en cause :: CAMEROON
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Quotidien Mutations : Arnaud Kuipo
  • mercredi 11 juillet 2018 09:04:42
  • 4332

CAMEROUN :: Drame : L'intoxication à  l'alcool en cause :: CAMEROON

C’est la principale cause du décès de Lorraine Justine Nnanga qui, quelques jours plus tôt, a assisté à l’anniversaire d’un ami à Yaoundé.

Déjà neuf jours ce 10 juillet que la famille de Lorraine Justine Nnanga pleure le départ de celle qui était étudiante en première année histoire à l’Université de Yaoundé I. après quelques écoulés, on en sait un peu plus sur les circonstances de ce décès, survenu le 01er juillet dernier. Le drame s’était produit après que la victime ait assisté à la célébration du 23e anniversaire d’un ami à Mvog-Béti, au lieu-dit « Château ».

Assis sur un canapé dans la salle de séjour de la maison familiale à quelques mètres de celle de Lorraine J., cet ami Martin M. réfute toute accusation de nature à le culpabiliser. Il a à cet effet reçu la « visite » des éléments des forces de sécurité quelques jours après le décès de son amie. Il confie que c’est à l’insu de sa maman que la fête a été organisée le 29 juin dernier. Dans le registre du menu, il parle du riz sauté, poisson, whisky (acheté au marché Mokolo) et jus.

Plusieurs convives ont également été victimes de malaise. Pour son cas, c’est le 02 qu’il commence à se sentir mal. Il est conduit dans la même structure sanitaire où est décédée Lorraine J. Mais son état va s’améliorer puisqu’il sort après y avoir passé une nuit. De plus, l’on apprend que cette célébration prévue au départ pour se tenir chez une parenté de Martin M. s’est finalement tenue dans un domicile voisin pour cause d’espace. M. Edimo, frère cadet de la propriétaire dudit domicile, relate que c’est le fils de celle-ci qui a donné accès à la maison. Sa maman étant absente, car allée à une nuit de prière. C’est plusieurs jours plus tard, d’après lui, que sa soeur est informée de ce qui s’est passé.

D’après un responsable de la structure sanitaire confessionnelle où a été conduite Lorraine Justine Nnanga, elle est décédée suite à une intoxication alcoolique. L'info claire et nette « Normalement la prise en charge de l’intoxication à l’alcool n’est pas très compliqué. […] Malheureusement dans certains cas lorsque nous avons des patients jeunes qui ne sont pas des consommateurs courants d’alcool et qui pour la première fois consomment de grandes quantités d’alcool fort, en général c’est des liqueurs telle que du whisky, le risque est vraiment majoré, et on peut aboutir à des drames comme ce que nous avons pu constater la dernière fois », explique le personnel médical.

Entre temps, le programme des obsèques de Lorraine J. Nnanga prévoit, entre autres, la mise en bière pour vendredi 13 juillet prochain, suivie de l’enterrement 24h plus tard à Nsimalen.

11juil.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo