Camer.be
CAMEROUN :: Des sacs biodégradables « Made In Ebolowa » :: CAMEROON
CAMEROUN :: ECONOMIE
  • CAMEROON BUSINESS TODAY : Benjamin MVOMO ESSOUMA
  • Thursday 28 June 2018 02:24:53
  • 4088

CAMEROUN :: Des sacs biodégradables « Made In Ebolowa » :: CAMEROON

Dans le sillage de l’interdiction des emballages plastiques non biodégradables, cette Pme propose une alternative dans un marché où la demande reste encore forte et  l’offre insuffisante.

Au cœur du quartier  Angale à Ebolowa,  siège du « Yagane  Miss » (Ouvrons les  yeux, en langue locale), Serge  Franck Melingui Ndongo, étudiant  finissant  de  la  Faculté d’agronomie et des sciences  agricoles (FASA), promoteur  des sacs biodégradables, se remémore ces condamnations  véhémentes interdisant l’utilisation des plastiques non-biodégradables.

« Nous avions pour ambition de mettre sur  les marchés des sacs écologiques  100% biodégradables pouvant  supporter des charges variant  entre 10 et 15 kg », explique le  jeune promoteur. « Yagane Miss » se veut ainsi  une entreprise d’avenir qui sait  traduire une réalité simple, une  opportunité réelle en matière  d’emplois, d’innovation et de  croissance. D’où le slogan :  « Ouvrons les yeux pour un  monde sans plastiques »  autour duquel se reconnaît un  groupe de jeunes chercheurs  environnementalistes diplômés  de la filière des Métiers du bois,  Eau et environnement (FMBEE),  de la FASA de l’Université de  Dschang, antenne d’Ebolowa.  

Le groupe, d’après leur tête  de proue, s’inspire de la notion  du développement durable. Il  a pour objectif de mettre sur le  marché, pour les ménages, des  sacs solides, pratiques, volumineux et écologiques. Et pour y  parvenir, ces jeunes chercheurs  ont mis sur pied, une unité de  recyclage (valorisation) des déchets organiques en faisant une  gestion intégrée. Le matériel  utilisé est du papier kraft de  grande densité livré par des  partenaires sur le marché. Pour  le moment, la fabrication des  sacs se fait encore à la main.

Les  produits finis sont de dimensions variantes : 15×40×38 cm.  Le produit est très bien accueilli par les usagers qui en  redemandent. La distribution,  elle, se fait encore localement,  dans les marchés des départements de la Vallée-du-Ntem et  de la Mvila dans la région du  Sud. Un marché que la Pme  est appelée à développer,  puisque les ambitions affichées  sont claires : couvrir le marché national et sur le long terme,  la sous-région.

La production d’emballages  biodégradables, créneau dans  lequel Yagane Miss s’est engagé  est à coup sûr, porteur. Depuis  l’interdiction par le gouverne- ment en 2016 de l’utilisation  d’emballages plastiques non  biodégradables, les consommateurs ne demandent qu’à  avoir  des offres alternatives  pour se détourner du plastique qui continue, en dépit des  contrôles menés, de faire de la  résistance. Ainsi, des initiatives  comme celle de ce groupe de  jeunes étudiants traduisent la  concrétisation de l’appel lancé  en direction des investisseurs  dans le domaine du recyclage.  

Une entreprise certes rentable au regard de la demande, mais  qui visiblement, nécessite un  accompagnement de la part des  pouvoirs publics pour prendre  véritablement son essor. 

28Jun
Lire aussi dans la rubrique ECONOMIE
Vidéo
;