Camer.be
Cameroun :: Crise anglophone : 12,7 milliards Fcfa pour le Plan d'urgence humanitaire :: CAMEROON
CAMEROUN :: POLITIQUE Cameroun :: Crise anglophone : 12,7 milliards Fcfa pour le Plan d'urgence humanitaire :: CAMEROON
  • Camer.be : Darren Lambo Ebelle
  • jeudi 21 juin 2018 09:10:04
  • 3797

Cameroun :: Crise anglophone : 12,7 milliards Fcfa pour le Plan d'urgence humanitaire :: CAMEROON

Le budget prévisionnel supra confere, à en croire Philémon Yang le Premier ministre (Pm) qui était face à la presse hier mercredi 20 juin 2018 à Yaoundé, est une réponse de Paul Biya le président de la République, pour le retour des refugiés camerounais du Nigéria.

En proie (il faut le dire sans ambages) à une crise politico-militaire depuis bientôt deux ans, le Nord-Ouest et le Sud-Ouest (davantage le Sud-Ouest), les deux régions de culture anglophone du Cameroun, voient leur tissu social et économique déstructuré. Toute chose qui justifie alors le Plan d’urgence humanitaire ou Plan de solidarité nationale décidé par le chef de l’Etat Paul Biya. Et pour officiellement lancer ce dernier hier dans la capitale, après son annonce le 14 juin dernier par Issa Tchiroma Bakary le ministre de la Communication, le Pm Philémon qu’entouraient plusieurs membres du gouvernement dont Joseph Atanga Nji le ministre de l’Administration territoriale (Minat) qui en est le coordonnateur.

A en croire le Pm, les 12,7 milliards Fcfa serviront à : aller à la rencontre des refugiés camerounais du Nigéria ; créer des conditions pour leur retour au pays ; protéger les déplacés internes. Pourvoir aux denrées alimentaires ; aux soins de santé et aider à la reprise des activités économiques. Philémon Yang a ajouté que lesdits fonds, devraient aussi être dépensés pour la reconstitution de l’état civil des populations concernées, ainsi que pour leurs autres pièces individuelles.

Pour Joseph Atanga Nji le coordonnateur du Plan humanitaire d’urgence, ce dernier devrait être « immédiatement » opérationnel. Et pour ce faire, le gouvernement qui fera sans doute l’essentiel, compte aussi sur l’élan de solidarité nationale, les âmes de bonne volonté, ainsi que sur les partenaires du Cameroun.

Officiellement, la crise politico militaire en zone anglophone, a déjà fait 84 morts parmi les forces de défense et de sécurité. Et pour ce qui est des victimes civiles, sujet tabou pour le gouvernement camerounais, des sources indépendantes spéculent sur un millier de morts.

21juin
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo