Camer.be
La procédure de changement d'un nom vexatoire au Cameroun :: CAMEROON
CAMEROUN :: POINT DU DROIT
  • Camer.be : Atangana Eteme Emeran
  • samedi 16 juin 2018 11:13:24
  • 14182

La procédure de changement d'un nom vexatoire au Cameroun :: CAMEROON

Bonjour, Je me permets vous écrire car je souhaite obtenir des renseignements sur la procédure de changement de nom. En effet, je suis de nationalité camerounaise et je réside en Belgique. J’ai deux noms et deux prénoms. Je ne voudrais garder qu’un nom et un prénom car je ne les utilise pas tous ou si possible, changer de nom (car mon prénom a un caractère vexatoire et mes deux noms sont difficile à prononcer ici et je subis des moqueries régulièrement). Quelle est la procédure à suivre ? Est-ce que cela peut se faire à distance ou devrais-je être présent ? Enfin, quid de vos honoraires ? Cordialement,

La réponse du Cabinet

Votre correspondance pose le problème de la procédure de changement de nom. Chacun doit conserver le nom qui lui a été donné par ses parents, à la naissance.

Toutefois, le changement de nom est admissible pour celui dont le nom a un caractère vexatoire ou qui n’a pas une consonance camerounaise s’il souhaite le changer. C’est pourquoi la loi n°69-LF du 14 juin 1969 portant règlementation et l’usage des noms, prénoms et pseudonymes, en son article 18 stipule : << toute demande aux fins de changement ou de camerounisation de nom et prénom, de relèvement de nom ou d’usage d’un pseudonyme est adressée au ministre de la justice par lettre recommandée.». La lettre est accompagnée d’une copie certifiée de carte nationale d’identité, ainsi que d’un extrait de casier judiciaire n° 3. Le changement de nom intervient par décret du Président de la République, après une procédure judiciaire ardue et longue.

NB: Nos consultations sont gratuites
Voux pouvez nous écrire à info@atangana-eteme-emeran.com ou seumo@hotmail.com

Voux pouvez aussi visiter notre site partenaire sur ce lien en dessous

http://www.atangana-eteme-emeran.com

16juin
Lire aussi dans la rubrique POINT DU DROIT
Vidéo