CAMEROUN :: Infrastructures : Peu d’hôtels aux normes de la CAF :: CAMEROON

CAMEROUN :: Infrastructures : Peu d’hôtels aux normes de la CAF :: CAMEROON

CAMEROUN :: Infrastructures : Peu d’hôtels aux normes de la CAF :: CAMEROON
CAMEROUN :: Infrastructures : Peu d’hôtels aux normes de la CAF :: CAMEROON
A quelques mois de la Coupe d’Afrique des nations que le Cameroun va abriter, les établissements touristiques brillent par le non-respect des normes. Certaines demandes d’agréments ont été recalées à l’issue de la 182è session de la commission technique nationale des établissements de tourisme qui s’est tenue le jeudi 31 mai  dernier.

La situation dans le secteur de l’hôtellerie est critique, s’inquiète notre source au ministère du Tourisme et des Loisirs, à un an de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2019) que le Cameroun va abriter. Les normes de la Confédération africaine de football (CAF) exigent en effet au minimum dans chaque poule un hôtel pour les membres du comité exécutif de la CAF, un autre pour les offi ciels de la CAF; pour les deux équipes, un autre hôtel de quatre étoiles (avec deux restaurants, deux piscines, deux salles de fi tness et deux entrées).

Or un seul hôtel respecte ce dernier critère dans la ville de Yaoundé qui devra pourtant accueillir deux poules. Si le Littoral et le Sud-Ouest semblent dotés d’infrastructures hôtelières aux normes, ce n’est pas le cas des autres régions comme le Nord et l’Ouest qui vont accueillir certaines rencontres, s’alarme notre source. En général, constate-t-il, les promoteurs brillent par le non-respect des normes dans leur investissement. Il est par exemple recommandé de présenter un plan validé par un architecte, des dimensions standards pour les chambres et les bureaux.

A ceci il faudra ajouter le volet sécuritaire, puisque les sapeurs-pompiers siègent depuis quelques mois au sein de la commission technique nationale des établissements de tourisme. C’est plus de 240 critères à prendre en compte pour investir dans ce secteur. Autre constat relevé, certains hôtels fonctionnent jusqu’ici sans autorisation. C’est le cas de l’hôtel Le Mall de Dschang qui vient de bénéfi cier de l’agrément de construction, après une vingtaine d’années de fonctionnement. Beaucoup de dossiers ont été recalés à l’issue des travaux de la 182è session de la commission technique nationale des établissements de tourisme tenus le jeudi 31 mai dernier.

Les membres de la commission technique nationale des établissements de tourisme ont par contre émis des avis défavorables à la construction, l’extension et la transformation d’hôtels. Il s’agit notamment de Résidence Tsoungui, hôtel La Marée extension à Kribi, La Fraternité Prestige à Bertoua et Hôtel Palace à Douala, ainsi qu’à l’ouverture de l’agence de tourisme Arijo Travel service à Yaoundé. Dans ce genre de cas, la sous-commission n’a pas validé le plan présenté par les promoteurs, explique une source au Mintoul. Les avis réservés ont été prononcés dans certains cas. Il s’agit notamment de la construction, l’extension et la transformation des hôtels tels que Résidence Ketty Sina A Kribi, Résidence Hôtelière Saving, Regal hôtel ; hôtel Grand Président et Bojo Hôtel.

Avis défavorable également pour l’ouverture du restaurant Goument à Dshang, de l’établissement de loisir Cabaret Resto et de l’agrément de deux guides. A propos de ces avis défavorables, il est question pour les promoteurs de revoir leurs copies en complétant certaines pièces manquantes, explique notre source.

© Source : EcoMatin


REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
France, la règle de trois
France, la rgle de trois
Facebook
réclame
partenaire
CAMEROUN :: Infrastructures : Peu d’hôtels aux normes de la CAF :: CAMEROON
S.E. ABDOU LATIF Coulibaly Ministre de la Culture du Sénégal au Festival des Continents
évènement
CAMEROUN :: Infrastructures : Peu d’hôtels aux normes de la CAF :: CAMEROON
actuellement sur le site