CAMEROUN :: MINE DE NGAOUNDAL : L’Inde veut relancer le projet abandonné :: CAMEROON

CAMEROUN :: MINE DE NGAOUNDAL : L’Inde veut relancer le projet abandonné :: CAMEROON

CAMEROUN :: MINE DE NGAOUNDAL : L’Inde veut relancer le projet abandonné :: CAMEROON
CAMEROUN :: MINE DE NGAOUNDAL : L’Inde veut relancer le projet abandonné :: CAMEROON
Son consul l’a fait savoir au ministre des Mines et du développement technologique. C’était le 30 mai dernier.

Le projet minier de Ngaoundal sera, sans aucun doute, relancé dans un futur proche. Ravi Kumar, le consul de la République d’Inde au Cameroun, reçu le 30 mai dernier par Ernest Gbwaboubou, le ministre camerounais des mines et du développement technologique, a évoqué le sujet du projet minier de Ngaoundal au cours de leur audience. En effet, apprend-on d’une source dudit ministère, Ravi Kumar a manifesté sa volonté de relancer ce projet.

Le diplomate indien a, pour la circonstance, fait savoir ses différents partenariats sur le projet. Il s’agit de Dubai Aluminium et Indostand Aluminium, apprend-on. Pour l’instant, aucune information officielle n’a encore été donnée sur le sujet. Le projet minier de Ngaoundal avait été abandonné depuis 2011, pour diton, des difficultés de financement.

En effet, pour son exploitation, Cameroon Alimina limited, la société adjudicataire du projet, devait construire de nouvelles lignes ferroviaires notamment de la raffinerie à la voie principale et celle de près de 140 km de l’embranchement menant vers le port de Kribi.

Cameroon Alumina avait déclaré des réserves de bauxite évaluées à plus de 554 millions de tonnes. Son exploitation est génératrice de croissance, d’emploi et lutte également contre la pauvreté. En décembre 2009, le président de la République avait d’ailleurs instruit l’accélération du processus devant aboutir à l’exploitation de la bauxite de Minim Martap Ngaoundal et le fer de Mballam.

En rappel, la production de 2,5 millions de tonnes de bauxite rapporterait à l’exploitation brute 62,5 millions de dollars. Si la transformation se faisait sur place le gain serait de 1000 millions de dollars soit de 16 fois plus élevé.

© Source : Le Messager :Jenner ONANA

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Nigeria et Senegal bien partis, Le classement de tous les 8 groupes
Nigeria et Senegal bien partis, Le classement de tous les 8 groupes
Facebook
réclame
partenaire
CAMEROUN :: MINE DE NGAOUNDAL : L’Inde veut relancer le projet abandonné :: CAMEROON
Guy Alexandre Legrand MAMBO en toute intimité chez SOPIEPROD
évènement
CAMEROUN :: MINE DE NGAOUNDAL : L’Inde veut relancer le projet abandonné :: CAMEROON
actuellement sur le site