Camer.be
CAMEROUN :: Le mil du MRC divise Cavaye Yéguié Djibril et les chefs traditionnels :: CAMEROON
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Repères : Yannick POMTÉ
  • samedi 09 juin 2018 10:18:56
  • 6324

CAMEROUN :: Le mil du MRC divise Cavaye Yéguié Djibril et les chefs traditionnels :: CAMEROON

Le chef de la délégation permanente régionale du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) a demandé aux notables de ne plus accepter les dons alimentaires du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC). Proposition que ces derniers ont catégoriquement rejetée, au cours d’une réunion tenue le 03 juin 2018 à Maroua, dans le but de barrer la voie à ce parti de l’opposition qui gagne de plus en plus du terrain.

Ce n’est plus un secret pour personne. Le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) fait une percée remarquable dans la Région de l’Extrême-Nord depuis deux ans. Ce parti chasse sur les terres longtemps considérées comme des bastions imprenables du Rassemblement démocratique du peuple camerounais. C’est à Tokombéré, fief électoral du président de l’Assemblée nationale (PAN), Cavaye Yéguié Djibril, que le parti de Maurice Kamto a implanté ses racines.

Mamoudou Mota, l’un des vice-présidents nationaux et par ailleurs coordonnateur régional du MRC pour l’Extrême-Nord, est un natif du village de Cavaye Yéguié Djibril. C’est l’homme qui donne du tournis au PAN. Il l’a d’ailleurs reconnu au cours d’une déclaration faite au cours de la réunion de dimanche dernier, au cercle municipal de Maroua. « Un parti politique créé hier, hier ne peut pas quand même pas nous offenser de cette manière. Il est vrai que le MRC a quelques badauds par ici et curieux par-là, surtout dans la zone de montagne où nous aimons trop le Bil-Bil (Une bière locale faite à base de mil, ndlr). C’est autour de ses pots de Bil-Bil que les gens du MRC se retrouvent pour offrir cette bière locale à la population…

Comme  j’ai l’habitude de distribuer chaque année un peu de mil à la population, il parait qu’ils ont aussi acheté ce céréale pour aller distribuer dans mon village. J’ai dit à la population de Tokombéré l’autre jour que le Bil-Bil du MRC est empoisonné ne le buvez pas idem pour le mil qu’ils vous donnent », a lancé Cavaye Yéguié Djibril aux chefs traditionnels. Ces derniers doivent répercuter son message auprès des militants du RDPC. Une déclaration qui traduit sans doute la panique face à la percée du MRC dans cette région considérée comme le vivier électoral du Cameroun. « Parce que la région de l’Extrême-Nord est un vivier électoral, le MRC veut arracher tous les postes électifs pour faire mal à Paul Biya aux prochaines échéances électorales», ajoute Sieur Cavaye Yéguié Djibril.

Face aux déclarations du PAN, les chefs traditionnels ont tenu à sa faire entendre. « Comment ne pas prendre le mil qu’on nous donne ? Nous avons faim Monsieur le président. Comme vous distribuez le mil dans votre localité, distribuez aussi dans le département du Mayo Danay», a réagi Nahaina Tarang, de la sous- section Mayo Danay. Les leaders du MRC dans la région, qui ont murement étudié la stratégie des cadres du RDPC, semblent avoir muri la leur pour gagner du terrain. « Ici la population a las des promesses fallacieuses que ces barrons du RDPC nous ont toujours fait miroiter. Ils nous infantilisaient avec de la nourriture pour bénéficier de nos voix. Nous avons décidé de tourner le dos à cette politique du ventre à laquelle ils nous avaient réduits pour un autre parti. D’où leurs gesticulations aujourd’hui», confie Mal Goni, un responsable du MRC à Maroua.

Cette réunion de sensibilisation des chefs traditionnels de la région, convoquée par Cavaye Yéguié Djibril, se tient à quelques jours de l’annonce de la visite du président national du MRC Maurice Kamto dans l’Extrême-Nord. Pour le PAN, l’heure est grave. « Il faut remobiliser les troupes et procéder à une sensibilisation générale des camarades» contre ce parti.

09juin
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo