Cameroun: Le CL2P et un pays traumatisé :: CAMEROON

Cameroun: Le CL2P et un pays traumatisé :: CAMEROON

Cameroun: Le CL2P et un pays traumatisé :: CAMEROON
Cameroun: Le CL2P et un pays traumatisé :: CAMEROON
L’intensification de la violence dans les régions anglophones du Cameroun transforme progressivement ce pays en l’un des plus meurtriers au monde. Ces meurtres et exécutions extrajudiciaires entérinés par l’État interviennent après une période de répression et de peur qui représente la rupture la plus grave de l’histoire de la république camerounaise.

Le CL2P a noté ces dernières années que de nombreux Camerounais ont été arrêtés et que d’autres vivent dans la peur permanente de l’Opération Épervier dite de lutte contre la corruption. De nombreuses familles camerounaises ont ainsi été littéralement purgées, perdant non seulement leurs emplois mais aussi leurs passeports (et ceux de leurs conjoints); ces derniers sont considérés comme des menaces à la sécurité nationale et deviennent inemployables à vie. Souvent, ils perdent leur logement (lié à l’emploi à la fonction publique ou au gouvernement) et leurs pensions. Le Cameroun connaît en cela une marque singulière de la violence étatique dirigée contre la société civile. C’est aujourd’hui une société profondément traumatisée.

De plus les Camerounais ordinaires sont confrontés au caprice du pouvoir arbitraire sans aucun recours à quelque chose qui ressemblerait à la primauté du droit. En effet tous les juges savent que toute décision jugée défavorable au pouvoir en place peut mettre fin à leur carrière. L’ampleur de la transformation sociale induite par ces mesures dépasse même les convulsions fondatrices de la république. Apprécier ce qui s’est passé au Cameroun demande une perspective historique, notamment parce que le gouvernement veut réinventer la république à son image et réécrire son histoire.

Paul Biya est une figure de plus en plus solitaire; il y a longtemps, il a perdu de son prestige et de sa réputation internationale. Au Cameroun, il préside un état qui est à bien des égards le reflet de sa propre paranoïa et de son désir de mourir au pouvoir. La peur des «ennemis de l’intérieur» signifie que les échelons les plus élevés de l’État ont été vidés, le laissant gouverner avec sa famille, ses courtisans, et quelques loyalistes opportunistes voulus de confiance issus des autres régions. L’éviction de hauts fonctionnaires compétents du sommet de l’État causée par les purges de Paul Biya soulève des questions sur la capacité de gouvernance dans tous les domaines: de l’éducation au système judiciaire en passant par la sécurité. Maintenant, le président semble réduit à utiliser ses tontons macoutes pour tenter de résoudre des problèmes politiques et économiques, ce qui est à l’évidence stupide.

Il ne faut pas grand-chose pour constater que le régime Biya creuse sa propre tombe tout en ouvrant les portes de l’enfer aux Camerounais ordinaires.

Naturellement, cette situation tragique exerce beaucoup de pression sur les organisations de défense des droits humains, telles que le CL2P, précisément lorsqu’un régime s’enfonce dans la dictature pour s’assurer qu’un vieil homme de plus de 85 ans reste au pouvoir à vie. Parce que ce genre de gérontocratie n’est plus soumis à la responsabilité et à la honte. Il ne semble y avoir aucun coût politique pour ses crimes de sang et la reconnaissance internationale n’a plus d’importance pour elle, comme l’a récemment remarqué l’ambassadeur américain au Cameroun.

Le CL2P, cependant, continue à se battre parce que l’arc de l’univers moral qui peut effectivement être long finira inéluctablement par pencher vers la justice. Ce d’autant que le Cameroun est signataire du statut de Rome portant création de la la Cour pénale internationale de La Haye; et l’idée que les auteurs de la violence au Cameroun vont mourir paisiblement dans leur lit est plutôt idiote. La prison de La Hague est pleine d’individus qui se considéraient avant comme des intouchables.

Le Comité de Libération des Prisonniers Politiques (CL2P)
http://www.cl2p.org

© Correspondance : Cl2p


REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
FC Porto 5-0 Desportivo Chaves: revivez le doublé de Aboubacar et le but de Mouandilmadji (vidéo)
FC Porto 5-0 Desportivo Chaves: revivez le doubl de Aboubacar et le but de Mouandilmadji  (vido)
Facebook
réclame
partenaire
Cameroun: Le CL2P et un pays traumatisé :: CAMEROON
S.E. ABDOU LATIF Coulibaly Ministre de la Culture du Sénégal au Festival des Continents
évènement
Cameroun: Le CL2P et un pays traumatisé :: CAMEROON