Camer.be
L'économie camerounaise aux mains de l'étranger : Le Français Castel domine le secteur brassicole :: CAMEROON
CAMEROUN :: ECONOMIE
  • Expression Economique : Maixent Fegue
  • vendredi 01 juin 2018 08:35:28
  • 3830

L'économie camerounaise aux mains de l'étranger : Le Français Castel domine le secteur brassicole :: CAMEROON

La Société anonyme des Brasseries du Cameroun (SABC), filiale du Français Castel, a publié en avril dernier, les performances de cinq de ses usines sur l’ensemble du territoire national, au cours de l’année 2017. L’usine de Yaoundé caracole en tête du classement avec 1 794 028 hectolitres (179,4 millions de litres) de bière, 1 210 555 hectolitres de boissons gazeuses et 132 449 hectolitres d’alcools-mix. Les usines de Douala réunies (Koumassi et Ndokoti) ont produit 1 891 499 hectolitres (189,1 millions de litres) de bière, 1 080 962 hectolitres de boissons gazeuses et 128 765 hectolitres d’alcools-mix, avec huit chaînes d’embouteillage.

L’usine de Bafoussam a produit 923 533 hectolitres de bière (92,3 millions de litres), 177 293 hectolitres de boissons gazeuses et 59 833 hectolitres d’alcools-mix. Enfin, l’usine de Garoua a produit 357 832 hectolitres de bière (35,78 millions de litres), 362 441 hectolitres de boissons gazeuses et 14 171 hectolitres d’alcools-mix. Dans l’ensemble, la SABC a produit 4 966 892 hectolitres de bière (496,68 millions de litres), au cours de l’exercice 2017. Jusqu’ici, le marché est dominé par le Sabc (78,0%), Guinness (14,4%) et l’Union camerounaise de brasseries 7,2%.  

Le Libanais El Sahely inonde le marché de l’eau minérale

A la faveur d’une politique des prix toujours plus agressive et de nouveaux investissements consentis, la société Source du Pays (SP), qui produit notamment les boissons gazeuses de la marque Planète et l’eau minérale Supermont, s’est renforcée sur le marché camerounais au cours de l’année 2016. En effet, après avoir chamboulé le marché des eaux minérales dans le pays il y a quelques années avec ses conditionnements en 10 litres qui ont provoqué un nivellement des prix par le bas, cette entreprise a racheté la société Nabco (eau minérale Opur), jadis contrôlée par le milliardaire Nana Bouba, confirme le rapport d’activités 2016 de la société anonyme des brasseries du Cameroun.

A la faveur de cette acquisition, Source du pays, qui au cours de l’année 2016 a ravi à la Semc (filiale des brasseries du Cameroun) le leadership sur le marché des eaux minérales au Cameroun, contrôle désormais 58% du marché local, dont 6% des parts anciennement détenues par Nabc. «Le concurrent Source du Pays, avec la marque Supermont, est dorénavant leader sur le marché des eaux. Supermont représente environ 52% de parts de marché contre 36% pour Sabc.», révèle la filiale camerounaise du groupe Castel dans son rapport d’activités 2016.

En effet, après une éclipse de quelques années, l’eau minérale Supermont est revenue sur le marché camerounais, plus tard, avec une stratégie plus agressive, qui a consisté à démocratiser l’eau minérale dans le pays, grâce à un conditionnement de 10 litres, vendu à 1 500 Fcfa, contre 2 400 Fcfa pour la traditionnelle palette de six bouteilles de 1,5 litre.

Cette agressivité a provoqué chez les concurrents, non seulement un nivellement des prix vers le bas, mais aussi l’adoption par tous les opérateurs de ce conditionnement de 10 litres, qui a eu pour conséquence immédiate l’augmentation de la consommation de l’eau minérale dans le pays. Pour preuve, selon le rapport d’activités de la Sabc, «le marché global de l’eau embouteillée en 2016 est estimé à plus de 2 200 000 hl, toujours en forte croissance par rapport à 2015 (+32.6 %)». Créée en 1985, Source du pays S.A. a son siège à Douala au Cameroun.

Suite à l’arrêt de ses activités en 2005, Source du Pays S.A. a été reprise en 2010 par le groupe EI Sahely (ABN). Cette reprise a été accompagnée par un refondement total de l’outil de production, des bâtiments, de la logistique et des produits. L’activité principale de Source du Pays est la production et la distribution d’eau minérale Le Français Castel domine le secteur brassicole naturelle, des boissons gazeuses et non gazeuses.

01juin
Lire aussi dans la rubrique ECONOMIE
Vidéo