Camer.be
CAMEROUN :: Election fédérale à  la Fecafoot : Ce sera le 17 aoà»t :: CAMEROON
CAMEROUN :: SPORT
  • Cameroon Tribune : Josiane R. MATIA
  • vendredi 01 juin 2018 08:10:20
  • 3095

CAMEROUN :: Election fédérale à  la Fecafoot : Ce sera le 17 aoà»t :: CAMEROON

Le processus devant conduire à un nouvel exécutif enclenché avec la vulgarisation des projets de statuts ce jour.

Le démarrage du processus électoral
Longtemps attendue, la date de  l’élection  à la  Fédération camerounaise  de  football  a été dévoilée par le président du  Comité  de normalisation, Me Dieudonné Happi. Les acteurs  du  football  décideront de leur nouvel exécutif le 17 août prochain. Annonce faite hier au siège de la Fédération, au cours d’une rencontre particulièrement courue avec les médias. D’ailleurs, le processus est enclenché dès ce vendredi avec le début de la vulgarisation  des  projets  de  statuts renvoyés par la FIFA, à travers les dix régions. Suivra, le 23 juin prochain, la convocation du collège électoral pour adoption des fameux textes et du code  électoral qui  guideront l’élection fédérale d’août prochain. Précision de taille : ce sont  les  clubs  engagés  lors de la saison 2011-2012 –période la moins risquée au vu des  différentes  sentences d’annulation rendues selon le Dr Oumarou Abdou, président de la commission chargée du processus électoral- ainsi que la saison 2017-2018. Condition cumulative : il faut avoir impérativement avoir existé en 2012 et être encore actif cette saison.

Le choix du sélectionneur des Lions
Ceux  qui  espéraient  avoir plus de détails quant au recrutement  du  prochain  sélectionneur  des  Lions  indomptables sont rentrés déçus de Tsinga. Même si Kevin Djomo, en charge de la question  au  sein  de  la  Normalisation, a déclaré que l’audition des techniciens retenus a bel et bien eu lieu à Paris la semaine passée et que le « dossier est sur la table de ceux qui doivent prendre la décision ». Quant aux noms des élus de la short-list, motus  et  bouche  cousue.  Les médias  apprendront  juste que Philippe Troussier, dont le nom revenait ces derniers temps dans les médias, n’est pas concerné par le processus.

Réorganisation  de  la  Fecafoot
Il y  va avoir  du chamboulement en interne à la fédération dans les prochains jours. Si  l’on  en  croit Me  Marcelle Ambomo, vice-présidente du Comité,  la  situation du  personnel  a  été  examinée.  Un nouvel organigramme et un redéploiement sont ainsi prévus.  Des groupes  de travail seront  également  mis  sur pied en vue de la « modernisation  de  la  gestion  de l’équipe nationale », la réorganisation  de  la  Direction technique nationale et de la fédération.  La  question  de la gestion des ressources financières, à l’actif du Dr Bellet-Edimo,  sera  également passée en revue

Les  chantiers  de  la  Fecafoot
Que sont devenus les chantiers des stades, à l’arrêt depuis, engagés par la Fecafoot il y a deux ans  à Bamenda, Bangangté,  Bafia  et  Sangmelima ? Difficile de le savoir. Me Dieudonné Happi n’a pas voulu s’essayer à des déclarations dans ce sens. On apprendra toutefois que les instances  judiciaires  se  sont saisies  du  dossier  «  bien avant notre arrivée ». Quant à l’achèvement du siège de la  Fecafoot,  tout  sera  fait, selon le Comité de normalisation, pour que les travaux soient achevés avant la CAN 2019.  

Le contrat de l’équipementier
Le contrat avec l’équipementier  Puma,  qui  expire  cette année, est  un sujet  brûlant à Tsinga. La firme allemande a  exprimé  son  souhait  de voir réexaminer les  accords depuis janvier. Mais de l’aveu de Mr Happi, les négociations ont pris du retard du fait que la Fecafoot a décidé de s’attacher les services d’un partenaire technique pour bien évaluer  ce  contrat.  Donc,  il  va falloir s’armer encore de patience.

Le soutien au Maroc pour le Mondial 2026
Dans une déclaration solennelle, le président du  Comité  de  normalisation  a  annoncé  le soutien  du  Cameroun  à  la  candidature  du Maroc  pour  l’organisation  de  la  coupe  du monde  2026.  Un  soutien  qu’il  a  souhaité unanime au niveau de l’Afrique, conformément au  souhait  du  président  de  la  CAF,  Ahmad. Surtout que le Maroc avait déjà affirmé son soutien au Cameroun, dans le cadre de l’organisation de la CAN 2019 .

01juin
Lire aussi dans la rubrique SPORT
Vidéo