Camer.be
CAMEROUN :: Agression : Deux morts à  Foumbot :: CAMEROON
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Cameroon Tribune : Eric Vincent FOMO
  • jeudi 24 mai 2018 07:33:23
  • 6393

CAMEROUN :: Agression : Deux morts à  Foumbot :: CAMEROON

Près de sept bandits ont attaqué deux cars de transport et dépouillé les passagers sur la route Foumbot-Bangangté dimanche dernier.

Oumarou Sanda, 28 ans, né à Djingombe, arrondissement de Kouoptamo, a trouvé la mort dimanche nuit, vers 23h30, sur la route Foumbot-Bangangté, encore en pleine réhabilitation. Selon des informations puisées auprès de la brigade de gendarmerie de Foumbot, dimanche nuit, sept bandits ont barré la route avec des troncs d’arbre. Un premier car Coaster de la compagnie  Avenir du  Noun  immatriculé OU812AN est alors arrivé sur les lieux avec 15 passagers. Les bandits les ont dépouillés  de  leurs biens  en  ayant  au  préalable  immobilisé  le car. Quelques minutes plus tard, un camion transportant des tomates en provenance de Bangangté est lui aussi immobilisé et le chauffeur dépouillé.

Alors que les  malfrats jubilent déjà, un gros porteur  de  la même agence  de  voyage immatriculé OU315AN  transportant  69  passagers  arrive  aussi  sur  les lieux. Le même scénario se répète. Menaçant les passagers avec leurs armes, les bandits les font descendre en commençant par le chauffeur, Amadou Ngouhouo, né en 1973 à Foumban, suivi du passager Oumarou Sanda.  

Malheureusement  pour  eux,  un  élément  du  BIR  en  civil  se trouvait dans le bus, non éclairé. Au moment où deux brigands s’avancent  vers  le  gros  porteur  pour  faire  descendre  le troisième  passager,  ils  reçoivent  deux  balles.  L’une  atteint mortellement l’un d’eux tandis que l’autre est blessé à l’épaule. Les bandits obligent alors le chauffeur couché à même le sol d’allumer les phares de son véhicule, ce qu’il refuse de faire, préférant  plutôt  être  tué.  Ne  pouvant s’aventurer  plus  loin, les agresseurs qui s’exprimaient en « pidjin » vont prendre le large à l’aide de deux motos qui étaient garées tout près de la broussaille, emmenant leurs deux complices dont l’un décédé.

Oumarou Sanda, resté tout à côté du bus décède après avoir reçu accidentellement une balle lors de l’attaque. Alertés, les éléments de la brigade de gendarmerie de Foumbot vont rapidement  arriver  sur  les  lieux  et  constater  les  dégâts.  Les  fouilles effectuées dans la forêt ne permettront pas de mettre la main sur les bandits. 

24mai
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo