CAMEROUN :: HYSACAM : 8 milliards de FCFA de créances impayées :: CAMEROON

CAMEROUN :: HYSACAM : 8 milliards de FCFA de créances impayées :: CAMEROON

CAMEROUN :: HYSACAM : 8 milliards de FCFA de créances impayées :: CAMEROON
CAMEROUN :: HYSACAM : 8 milliards de FCFA de créances impayées :: CAMEROON
C'est le montant de la dette publique due à l'entreprise Hygiène et salubrité du Cameroun (Hysacam). Soit plus de 25% de son chiffre d'affaires.

L'alerte avait pourtant été donnée par Michel Ngapanou en janvier dernier, sur l'incapacité de son entreprise à remplir ses charges si l'Etat du Cameroun ne s'acquittait pas intégralement de sa dette. Les villes desservies par Hysacam ont renoués depuis quelques semaines avec la grande insalubrité. Sur les 14 milliards attendus du gouvernement, 6 ont été versés fin 2017. Loin désormais le mouvement d'humeur des éboueurs d'Hysacam, Hygiène et salubrité du Cameroun, observé ce 12 mars 2018. Débrayage ayant provoqué l'apparition d'impressionnants petits monts  d'ordures dans plusieurs villes camerounaises.

Les agents de cette entreprise revendiquaient de leur Directeur général, Michel Ngapanou, le paiement des salaires des mois échus de janvier et février 2018. La crise a finalement été désamorcée in extremis par le paiement immédiat d'une mensualité, avec promesse ferme d'engager celle de février 2018. Rendu au mois de mai 2018, et après près de quatre mois d'embellie d'hygiène et de salubrité, les rues des villes couvertes par Hysacam sont de nouveau jonchées de tas d'immondices, offrant un spectacle de désolation.

Cette fois encore, les aléas financiers se posent avec acuité. Décembre 2017, le gouvernement camerounais s'est acquitté d'une enveloppe de 6 milliards de FCFA de sa dette auprès d'hysacam. «Une partie de la dette seulement », disait Michel Ngapanou le 26 janvier 2018, lors d'une visite effectuée en nocturne et en diurne à Douala auprès des agents éboueurs en plein service, ainsi qu'à la décharge Hysacam du PK 10.

«Si la totalité de la dette n'est pas payée, Hysacam risque de connaître les mêmes problèmes», avait prévenu le Directeur général d'Hysacam. La dette publique de l'entreprise atteignait en effet l'impressionnante enveloppe de 14 milliards de FCFA. Avec 6 milliards de FCFA débloqués fin 2017, l'Etat du Cameroun épongeait une partie de cette ardoise, soit 46% du chiffre d’affaires d'Hysacam. Restant : 8 milliards de FCFA. Mais les craintes d'Emmanuel Ngapanou se sont très vite révélées exactes. Mais ce dernier rassure néanmoins malgré sa quasi l'impuissance de remplir ses missions, que «L'Etat est en train de prendre toutes les dispositions pour régler sa dette à l'endroit d'Hysacam » .

Certainement conformément à la décision du gouvernement camerounais de payer sa dette intérieure. En attendant, l'entreprise Hysacam continue de broyer du noir: matériel roulant insuffisant, maillage territorial insuffisant, manque de pièces détachées, décharge débordée, etc... Provoquant insalubrité, odeurs pestilentielles, maladies et désordre urbain.

© Repères : Georges YABADA

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@