Camer.be
CAMEROUN :: Grand nord : Issa Tchiroma et Hamadou Moustapha enterrent Bello Bouba :: CAMEROON
CAMEROUN :: POLITIQUE CAMEROUN :: Grand nord : Issa Tchiroma et Hamadou Moustapha enterrent Bello Bouba :: CAMEROON
  • InfoMatin : Nadine Bella
  • dimanche 13 mai 2018 05:01:52
  • 4601

CAMEROUN :: Grand nord : Issa Tchiroma et Hamadou Moustapha enterrent Bello Bouba :: CAMEROON

Le Fsnc et l’Andp main dans la main, à Pitoa le 8 mai, lors d’un méga meeting organisé par le parti du ministre de la Communication. Mettant ainsi à l’étroit l’Undp.

« C’est depuis 1992 qu’un parti politique n’a plus organisé un tel meeting dans le septentrion », reconnait Ousman Aman Sa’aly, maire de Pitoa, autrefois militant de l’Union nationale pour la démocratie et le progrès (Undp), passé il y a quelques jours au Front pour le salut national du Cameroun (Fsnc). Le magistrat municipal estime à plus de 20.000 les militants et sympathisants qui ont répondu à l’appel d’Issa Tchiroma Bakary au stade municipal de Pitoa. Le grand meeting de remerciement au chef de l’État, pour les réalisations effectives dans le grand Nord, était couplé au lancement des activités de redynamisation des organes de base du Fsnc.

En outre, la rencontre de mardi a été l’occasion de présenter au public tous les anciens cadres de l’Undp ayant rejoint les rangs du Fsnc. Notamment le maire de Pitoa et l’ensemble des 37 conseillers de cette municipalité. Ils ont été accueillis avec chaleur par le président national du Fsnc. Bon à savoir, une foultitude de personnes, venues de tout l’arrondissement, a tenu à accompagner Ousman Aman Sa’aly dans sa nouvelle formation politique.

« Nous sommes restés fidèles au champion de notre localité, en l’occurrence le maire. Nous sommes fatigués de la politique de Bello Bouba Maïgari (leader de l’Undp, Ndlr) qui profite à une minorité dans son parti », a confié un conseiller municipal, quelques minutes avant le rencontre du 8 mai.

Alliance.

Joint au téléphone au lendemain du méga meeting, Issa Tchiroma indique : « Nous allons désormais organiser des grands rassemblements comme en 1990-1992. Après Pitoa, ce sera Guider afin de remercier le président de la République pour le sénateur qu’il a donné au Fsnc. Suivra un autre méga meeting à Garoua pour le remercier de mon maintien au gouvernement ». Et de conclure : « Notre objectif, c’est de rassembler davantage toutes les populations du grand Nord derrière la candidature de Paul Biya à la prochaine élection présidentielle. Même si c’est l’Onu qui vient organiser cette élection, rien qu’avec le vote du septentrion, Paul Biya va gagner. Nous sommes très reconnaissants envers le chef de l’État pour tout ce qu’il fait en faveur du grand Nord et de ses fils ».

S’agissant du tandem avec l’Alliance nationale pour la démocratie et le progrès (Andp) pour combattre l’Undp, l’ancien ministre des Transports est sentencieux : « l’Undp n’existe plus. C’est un parti presque fini. Vous verrez dans les prochains jours une cascade de démissions de ses militants pour rejoindre le Fsnc… »

Aux côtés du président du Fsnc au grand meeting de mardi, Hamadou Moustapha. Le président national de l’Andp, par ailleurs ministre chargé des missions à la présidence de la République, est venu de Maroua, à la tête d’une forte délégation. Très ému par l’accueil à lui réservé par les militants du Fsnc, il dira : « En 1992, nous avons créé un parti politique (Undp, Ndlr). Vous Tchiroma, Samuel Eboa (décédé) et les autres avions fait grandir ce parti. Aux premières élections, nous avons eu 68 députés. Aujourd’hui, ce parti (Undp, Ndlr) est agonisant… » Chaud devant !

13mai
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo