Camer.be
CAMEROUN :: POUR CHANGER LE SéNAT : Les propositions du maire de Mbanga :: CAMEROON
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Repères : Aloys Onana
  • samedi 12 mai 2018 15:38:50
  • 4664

CAMEROUN :: POUR CHANGER LE SéNAT : Les propositions du maire de Mbanga :: CAMEROON

Pour lui, les sénateurs sont attendus de pied ferme sur le terrain au cours de cette nouvelle mandature.

Samedi 5 mai 2018 à Yaoundé, Marcel Niat Njifenji en levant son verre devant ses convives, s’est engagé pour un « Sénat de développement » afin que le pays « soit émergent à l’horizon 2035 ». Une décision que les maires applaudissent, même s’ils veulent qu’on passe de ce discours de circonstance pour des réalisations sur le terrain. « Le Sénat a traversé une première mandature de navigation. Autant dire que le Sénat n’a pas été ressenti sur le terrain », déclare Lembè Mbappè.

Le maire de Mbanga croit qu’avec la création du  nouveau ministère de la Décentralisation, les sénateurs feront que le désintérêt observé lors de leur vote –plusieurs citoyens ne sont pas au courant de cette élection se rattrapera par de fortes actions sur le terrain.

« Le chef de l’Etat s’est engagé à faire avancer des choses, nous attendons. Que les sénateurs viennent d’abord prendre contact avec nous. Nous nous asseyons, nous échangeons, nous leur faisons part de nos problèmes, peutêtre même de nos propositions. Nous souhaitons qu’ils soient des courroies de transmission entre nous et le ministère de la Décentralisation et des populations. En retour, qu’ils nous disent ce qui se décide au niveau de la hiérarchie par rapport à nos collectivités. Nous souhaitons une vraie cohésion entre ces sénateurs et nous », indique-t-il.

Les sénateurs, à l’en croire, ne devraient pas manquer de retoquer des lois votées à l’Assemblée nationale, de titiller le gouvernement pour un vrai développement de peur que le sentiment d’avoir deux Assemblées nationales dans un même pays ne se développe. Ils doivent insister pour que la décentralisation soit totale. « S’il n’y a pas décentralisation que font- ils ? C’est une seconde Assemblée nationale ! Le Sénat devrait être en contact avec nous sur le terrain et porter plus haut nos problèmes. »

12mai
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo