Camer.be
CAMEROUN :: Dixiades 2018 : La gifle de Ngoh Ngoh à  Bidoung Mkpatt :: CAMEROON
CAMEROUN :: SPORT
  • Quotidien Mutations : Dimitri Mebenga
  • vendredi 11 mai 2018 08:42:01
  • 6676

CAMEROUN :: Dixiades 2018 : La gifle de Ngoh Ngoh à  Bidoung Mkpatt :: CAMEROON

Le secrétaire général à la présidence a notifié le ministre des Sports et de l’Education physique sur l’accord présidentiel concernant la tenue de cet évènement.

L’accord présidentiel sur la tenue de la 6e édition des Dixiades au Cameroun est une nouvelle qui va sans doute refroidir le ministre des Sports et de l’Education physique (Minsep), Bidoung Mkpatt, lui qui militait pourtant contre la tenue de cette  fête sportive. Dans une correspondance laconique adressée par le secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh au patron des sports camerounais, on peut lire :

« J’ai l’honneur de vous faire connaitre que le chef de l’Etat a marqué son accord pour le parrainage de la sixième édition des jeux multisports, Diaxiades prévus du 15 au 21 décembre 2018 à Bafoussam ». En clair, les manoeuvres entreprises par Bidoung Mkpatt pour la non-tenue de ces jeux sont d’ores et déjà paralysées. Le 20 février dernier, le chef du département ministériel en charge des Sports avait adressé un message écrit au gouverneur de la région de l’Ouest frappé du sceau « Très urgent » dans laquelle il émettait de « fortes réserves » quant à la tenue des Dixiades.

« En date du 09 janvier, instruction avait été donnée au président du Comité national olympique et sportif du Cameroun (Cnosc) de régulariser la situation administrative et juridique du comité conformément à la règlementation en vigueur, ce qui à ce jour n’a pas été fait », expliquait le ministre. Dans la même correspondance, il renchérit :

« Par ailleurs, dans  les années antérieures, les Dixiades ont été l’objet de nombres de mouvements d’humeur et de violences de la part des encadreurs et des athlètes qui ont singulièrement dénoncé les conditions très peu favorables à l’éclosion des talents contraires à l’éthique et à la morale sportives. Enfin l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique a suspendu le 07 mai 2017, le président du Cnosc de toutes activités olympiques au niveau africain ».

D’après certains observateurs, Bidoung Mkpatt vient de mordre la poussière dans le bras de fer qui l’opposait au président du Cnos, Kalka Malboum.

11mai
Lire aussi dans la rubrique SPORT
Vidéo