Camer.be
CAMEROUN :: Archevêché de Douala : Le calme après la détonation :: CAMEROON
CAMEROUN :: RéLIGION
  • Quotidien Mutations : Blaise Djouokep
  • mardi 08 mai 2018 08:38:28
  • 19771

CAMEROUN :: Archevêché de Douala : Le calme après la détonation :: CAMEROON

Une atmosphère studieuse règne sur ce lieu sacré pour ne pas laisser transparaître la psychose d’un coup de feu tiré dans la nuit de jeudi dernier.

12h30. Des chants de louange et d’adoration en provenance de la cathédrale de Douala s’élèvent vers le ciel. Le temple grouille de monde. Des fidèles chrétiens retardataires pressent le pas, afin d’adorer et louer le Seigneur pour sa bonté, ses bienfaits et ses merveilles. L’incident survenu à l’archevêché il y a cinq jours, notamment le jeudi 03 mai 2018 vers 21h30, est encore frais dans la mémoire de quelques fidèles chrétiens.

A  cette heure de la journée du lundi 07 mai, plusieurs dizaines de véhicules se garent dans ce lieu saint. A l’archevêché situé non loin, deux vigiles sont en faction. Le second, écouteurs aux oreilles, manipule un clavier d’ordinateur. Il n’est pas possible de rencontrer l’archevêque, Mgr Samuel Kleda.

« L’archevêque n’est pas là », lance froidement le vigile présent à la guérite. Comme un automate, l’homme va donner la même réponse à toutes les questions qui lui seront posées par la suite. Visiblement, tout porte à croire que des dispositions sécuritaires n’ont pas été renforcées après l’incident de jeudi dernier, lequel a suscité la descente sur les lieux des forces du maintien de l’ordre et du procureur  général près la Cour d’appel du Littoral, incident dont les circonstances n’ont pas encore été élucidées.

Mais, d’après le communiqué rendu public le vendredi 04 mai 2018 par le vicaire général de l’archidiocèse, Dieudonné Bayemeg, l’on en sait un peu plus sur les circonstances. « Il s’est avéré après les premières constatations, que dans la nuit du 03 au 04 mai 2018, autour de 21h30 minutes, un projectile a été tiré en direction de l’archevêque de Douala, perforant une fenêtre vitrée. Il n’y a pas eu de blessé et la police appelée s’est immédiatement rendue sur les lieux, en présence de l’archevêque, du recteur de la cathédrale, de l’économe de l’archidiocèse, du factorium et des vigiles de la maison, et a emporté avec elle quelques indices, notamment, des éclats de verre tombés à l’intérieur de la chambre », précise le vicaire général.

Or, d’après des sources, c’est un coup de feu qui a été tiré. Les mêmes sources indiquent que « la balle a transpercé la fenêtre de la chambre de l’économe diocésain pendant qu’il regardait dans sa chambre, un match de l’Europa League », insiste notre informateur, qui ajoute qu’au moment des faits, « monseigneur Samuel Kleda se trouvait dans ses appartements à  l’archevêché ».

08mai
Lire aussi dans la rubrique RéLIGION
Vidéo