Camer.be
CAMEROUN :: Mebara souffle le chaud et le froid :: CAMEROON
CAMEROUN :: LIVRES CAMEROUN :: Mebara souffle le chaud et le froid :: CAMEROON
  • Source : InfoMatin
  • mardi 08 mai 2018 08:27:59
  • 6832

CAMEROUN :: Mebara souffle le chaud et le froid :: CAMEROON

Dans ses écrits, l’ancien secrétaire général de la présidence loue Paul Biya et confond Issa Tchiroma..

Du fond de sa cellule à la prison centrale de Kondengui, l’ancien haut commis de l’État comme bien d’autres prisonniers de luxe de l’«Opération épervier», n’est pas resté silencieux. Pour faire entendre sa voix afin visiblement de ne pas se faire oublier, Jean Marie Atangana Mebara a écrit un livre. En effet, l’ouvrage préfacé par l’ancien journaliste de la Cameroon radio and television (Crtv), Éric Chinje, intitulé «Le Secrétaire général de la présidence de la République au Cameroun : Entre mythes, textes et réalités», est publié en 2012.

Dans le livre édité par l'Harmattan, pour avoir assumé la fonction de «vice-Dieu» du palais d’Etoudi (2002-2006), l’auteur a la prétention de promener le lecteur dans ce qui est considéré comme les arcanes du secrétariat général de la présidence de la République. Le parcours révèle une évolution continue, des ajustements incessants, et même des allers et retours dans l’organisation de cette importante structure de l’État.

L’impression qui se  dégage après avoir parcouru l’ouvrage du pensionnaire, c’est l’image très positive qu’il garde de son ancien patron. Il présente Paul Biya comme: «Un chef très soucieux d'être toujours bien informé et un gros travailleur ! Le président Paul Biya est un gros travailleur!». Et dans sa prison, l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur reconnait avoir «bénéficié de la protection du Président».

Au demeurant, M. Atangana Mebara n'a que des termes laudateurs envers le chef de l'État. C’est un livre qui, politiquement, tranche avec le ton désabusé des «Lettres d'ailleurs», le premier ouvrage du sexagénaire.

Lettre à Issa Tchiroma.

Pour avoir traité de minables les anciens ministres emprisonnés dans le cadre de cette opération d’assainissement de la gestion de la fortune publique, l’ancien ministre des Relations extérieures (Minrex) y a également adressée une missive le 15 mars 2016 au ministre de la Communication (Mincom) Issa Tchiroma Bakary.

L’exministre d’État rappelle à Issa Tchiroma la chronologie des évènements de l’affaire de l’avion présidentielle à cause de laquelle il est en prison. L’ancien Sg/pr fait aussi savoir au «porteparole » du gouvernement qu’il peut se retrouver dans la même situation que les anciens membres du gouvernement actuellement emprisonnés.

«Nos compatriotes ne sont pas amnésiques comme vous avez la faiblesse de le croire. Ils se souviennent des noms d’oiseaux et insultes dont, pendant votre traversée du désert, vous avez gratifié le Président de la République et pensent que c’est certainement votre sosie qu’on aperçoit ces derniers temps au premier rang de meeting Rdpc (Rassemblement démocratique du peuple camerounais, Ndlr) en meeting Rdpc camer.be», balance-t-il.

Rappel. Mis aux arrêts le 02 août 2008, Jean Marie Atangana Mebara, originaire de la Mefou et Akono, a été condamné le 23 juin 2016 à 25 ans de prison par le Tribunal criminel spécial (Tcs) pour détournement en juin 2003 de 2 905 500 000 francs Cfa destinés à l’achat d’un avion présidentiel.

Une peine de prison qui est venue s’ajouter à deux autres, de 20 ans et 15 ans pour malversations financières. La première concerne l’affaire «Cameroon Airlines» et la seconde le même dossier de l’avion présidentiel.

08mai
Lire aussi dans la rubrique LIVRES
Vidéo