CAMEROUN :: SUCCESSION D’HUGO BROSS : Les profils des postulants embarrassent le Comité d’évaluation :: CAMEROON

CAMEROUN :: SUCCESSION D’HUGO BROSS : Les profils des postulants embarrassent le Comité d’évaluation :: CAMEROON

CAMEROUN :: SUCCESSION D’HUGO BROSS : Les profils des postulants embarrassent le Comité d’évaluation :: CAMEROON
CAMEROUN :: SUCCESSION D’HUGO BROSS : Les profils des postulants embarrassent le Comité d’évaluation :: CAMEROON
Des candidatures enregistrées par la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), le Portugais Carlos Queiroz, l’Espagnol Jùande Ramos, le Gallois John Toshack présentent des parcours respectables. A côté, se trouvent les Français Pierre Lechantre, Philippe Troussier, Hubert Velud et Alain Giresse qui ont une certaine connaissance du football africain.  

Depuis le 25 mars 2018, le Comité d’évaluation des candidatures au poste de sélectionneur des Lions indomptables est à pied d’oeuvre pour étudier chacun des dossiers reçus à la Fecafoot. Une procédure qui intervient après l’appel d’offre du 12 mars 2018. De source proche à la Fédération camerounaise de football, « la qualité des postulants ne rend pas la tâche facile ». Parmi les prétendants, l’on dénombre trois anciens entraineurs du club espagnol le Réal de Madrid. John Toshack est né en 1949 (79ans) à Cardiff au Pays de Galles.

En 38 années  d’expérience comme entraîneur, il a glané 13 titres. Avec le Réal de Madrid, 2 titres de champion d’Espagne (1989 et 1990), 2 Coupes d’Espagne (1987 et 1989) et 4 Super coupe d’Espagne (1987, 1989, 1990,1995). La Coupe de Turquie avec le Besiktas (1998). 3 Coupes du Pays de Galles avec Swansea (1981, 1982,1983) et 1 championnat du Maroc avec le Wydad Casablanca (2014). Attaquant de formation, Toshack a passé presque toute sa carrière de footballeur à Liverpool (Angleterre) avec lequel il remporte huit titres. A côté, il y a l’Espagnol Jùande Ramos qui cumule 24 années sur les bancs de touche. Si à chaque fois, il a été limogé comme ce fut le cas à Malaga (2016), Tottenham (2008), Réal de Madrid (2009), CSKA de Moscou (2009) ou encore le Dnipro (Ukraine ,2014). Avec le FC Séville, il remporte 5 trophées, dont 2 Coupes de l’UEFA ( 2006 et 2007), la Super coupe de l’UEFA (2006) et la Coupe d'Espagne en 2007. Il est sans club depuis deux années.

Le dernier de cette liste passée par la maison madrilène est le Portugais Carlos Quieroz. 65 ans, né à Nampula (Mozambique), il a conduit les premiers pas des anciennes légendes du football portugais tels que Luis Figo et Rui Costa. Entre 1987 et 1994, il a dirigé les sélections nationales jeunes du Portugal. Vainqueur de la Coupe du monde U20, de l’Euro U17, Quieroz a dirigé en 98 la sélection des Émirats arabes unis, d’Afrique du Sud (CAN et au mondial 2002), le Portugal (mondial 2010) et l’Iran (Mondial 2014). Il est passé par le Réal de Madrid en 2003 et à Manchester United entre 2002-2003 et 2004-2008 comme adjoint de Sir Alex Fergusson.

SPÉCIALISTES DE L’AFRIQUE

Champion d’Afrique avec le Cameroun en 2000, DTN de l’équipe camerounaise championne olympique à Sydney, Pierre Lechantre ne s’est jamais éloigné de l’actualité des Lions indomptables. Il était déjà candidat en 2004 pour la succession de l’Allemand Wilfried Schäfer. Le parcours de Philippe Troussier en Afrique est considéré par d’aucuns comme « à succès ». Champion de Côte d’Ivoire de 1990 à1992 avec l’Asec Mimosas d’Abidjan avec une invincibilité de 105 matches consécutifs sans défaite et une Coupe du Trône au Maroc avec le FUS de Rabat en 1995.

En  sélection nationale, Troussier est passé sur le banc de la Côte d’Ivoire , a qualifié les Super Eagles du Nigeria pour la Coupe du monde 98, conduit le Burkina Faso pour la première fois de son histoire en demifinale de CAN en 98, qualifié l'Afrique du Sud pour le Mondial 98, du Japon avec qui il remporte la Coupe d'Asie des Nations en 2000. Il est aussi passé pour durant sept mois sur le banc de touche de l’Olympique de Marseille. Hubert Velud, lui aussi est un habitué de l’Afrique. En 2009, il est nommé sélectionneur du Togo qu’il qualifie pour la CAN 2010. Retour en club, il fait le doublé championnat - Coupe avec l’ES Setif (Algérie).

En 2013, sur le banc de touche de l'USMA, il remporte la Super coupe d'Algérie. Premier technicien étranger à glaner 2 titres de champions d'affilée avec 2 clubs différents, il est élu en mai 2014 meilleur entraîneur de la Ligue 1 algérienne. Au TP Mazembe (RDC), Velud remporte 4 titres donc 2 nationaux et 2 continentaux. Il est en poste à l'Etoile sportive du Sahel (Tunisie) depuis début janvier 2017. Alain Giresse st également dans la course. A 66 ans, le Français est beaucoup plus connu en tant que joueur. Entraineur de Géorgie, du Gabon (2006) , du Mali (CAN 2012), du Sénégal (2012-2015), Giresse a remporté en tant qu’entraîneur la Coupe du Trône en 2003 avec les FAR de Rabat et du Trophée des champions en  1998 avec le PSG.

L’ancien joueurs des Girondins de Bordeaux (1970-1986) et à l’Olympique de Marseille (1986-1988) est le joueur de champs ayant disputé le plus de matchs dans l'histoire du championnat de France (587 matchs pour 163 buts). Deuxième au Ballon d’Or 1982 derrière l’Italien Paolo Rossi, il est sacré à 3 reprises joueur français de l’année (1982,1983 et 1987) avec en prime le record de buts jamais égalé pour un joueur avec les Girondins de Bordeaux (157 buts).  

LES « OUTSIDERS »

S’il a remporté tous les trophées comme footballeur, sa carrière d’entraîneur n’a jusqu’ici rien de significative. Willy Sagnol (41 ans) est passé sans fait d’arme sur les bancs de touche des Girondins de Bordeaux (2014-2016), du Bayern de Munich (2017) et de la sélection nationale française des U20 (2013). Didier Six (63ans) est beaucoup plus connu en tant que footballeur. 193 buts en 553 matches, l’ancien attaquant de l’équipe de France (1978-1992), n’a qu’entrainer des équipes du championnat de France amateur avant une expérience comme sélectionneur et directeur technique national de l’Ile Maurice (janvier à mai 2015). A côté de ses expatriés, il y a les entraîneurs locaux. Si d’aucuns estiment qu’ils joueront toujours les seconds rôles, d’autres pensent qu’ils ont leur chance dans un contexte où le débat sur la nationalisation du banc de touche des Lions indomptables est posé. Champion olympique à Sydney en Australie en 2000, Jean-Paul Akono est né en 1952.

Passé par plusieurs sélections nationales jeunes, il a également entraîné les Sao du Tchad. A nouveau sélectionneur du Cameroun, le 13 septembre 2012, en remplacement de Denis Lavagne. Mais, il ne parvient pas à qualifier le Cameroun pour la CAN, face au Cap Vert. Il est remplacé le 22 mai 2013 par l'allemand Volker Finke, mais plus tard fait DTN adjoint numéro 1.Poste qu’il occupe jusqu’à ce jour. Porte-étendard des entraîneurs locaux en compagnie de Dieudonné Nké (UMS de Loum), Michel Kaham, Jules Nyongha et Bonaventure Djonkep sont à l’attente d’une validation de leurs candidatures pour se retrouver une fois de plus sur le banc de touche après des expériences en tant qu’adjoint.

© Repères : Hermann III EWANE

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@