CAMEROUN :: Les savons « Made in Cameroon » ont la cote

CAMEROUN :: Les savons « Made in Cameroon » ont la cote

CAMEROUN :: Les savons « Made in Cameroon » ont la cote
CAMEROUN :: Les savons « Made in Cameroon » ont la cote
Ces produits cosmétiques prolifèrent dans les espaces marchands de la ville de Yaoundé.

Disponibles  dans  les grandes  surfaces  et  les échoppes, les savons de marques  camerounaises attirent par leurs compositions et leurs prix. On retrouve une gamme variée  de  produits  sur  le  marché, alliant santé et bien-être. 

Faits à base d’algue, d’aloès vera, d’argile, de  bave  d’escargot,  de  beurre  de karité et de cacao ; de roches volcaniques  et  d’huile  de  palme,  ils  correspondent  à  divers  types  de peaux. Il existe plusieurs types de savons « Made in Cameroon » sur le marché. Il y en a qui sont éclaircissants, gommants  ou hydratants.

Que vous ayez la peau sèche, grasse et  mixte,  vous  pouvez  y  trouver votre compte. « J’ai une peau très fragile. Les savons locaux sont les seuls  qui  me  vont.  Le  reste  me brûle  la  peau,  me  décape  ou  me donne l’acné », confie Pauline On- gono, consommatrice. Réalisés  sans  silicone,  sans  parabène et sans paraffine (composés nocifs pour la peau), les savons de toilette « Made in Cameroon » sont conditionnés sur plusieurs formats.

Ils varient entre 100g et 300g. Au-delà de leur aspect naturel, ils sont également  convoités  pour  leurs prix  qui  oscillent  entre  500  F  et 2000 F, selon le point de vente. Ils sont relativement moins chers, par rapport  aux  savons  importés  qui sont vendus en moyenne à 2000 F. La région du Littoral se taille la part du lion dans la production de ces savons. Les principaux producteurs sont Shu Anta, Mia Kosmétics et Jevi.  

Cependant,  ils  sont  nombreux  à s’interroger sur le dosage et la qualité de ces produits réalisés pour la plupart  de  manière  artisanale  et sans  aucun  contrôle de  norme  et de qualité. Selon les responsables de vente rencontrés dans certaines surfaces,  ces  produits présentent un sérieux problème d’emballage. Ils ne sont pas attrayants, comparés aux  savons  importés  qui  attirent par l’éclat et la qualité de leur conditionnement.  Un  effort  s’impose donc dans ce domaine.

© Cameroon Tribune : Maimounatou BOURZAKA

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@