CAMEROUN :: John Toshack, parti pour succéder à Hugo Broos ? :: CAMEROON

CAMEROUN :: John Toshack, parti pour succéder à Hugo Broos ? :: CAMEROON

CAMEROUN :: John Toshack, parti pour succéder à Hugo Broos ? :: CAMEROON
CAMEROUN :: John Toshack, parti pour succéder à Hugo Broos ? :: CAMEROON
Seul technicien à avoir entrainé le real Madrid deux fois dans l’histoire du club, le gallois de 69 an présente l’un des meilleurs CV en compétition.

Q ui ne connait pas John Toshack dans le monde du football ? Né à Cardiff le 22 mars 1949, ce Gallois de 69 ans fait partie des grands entraineurs qui ont eu au préalable, une belle carrière de joueur. Devenu footballeur professionnel en effet à l’âge de 16 ans quand il intègre le club de sa ville natale, Cardiff City, sa carrière prend une autre tournure en novembre 70. Le jeune de 20 ans venait de déposer ses valises au sein du club mythique de Liverpool où il passe huit ans et signe la bagatelle de 96 buts sous les couleurs des Reds.

Et remporte la plupart de ses trophées avec notamment trois titres de champion d’Angleterre (1973, 1976 et 1977) mais aussi la FA Cup en 1974, la Coupe UEFA en 1973 et 1976 et pour finir, la Coupe d’Europe des clubs champions (devenue la Ligue des champions) en 1977 et 1978. Il a également été un pilier de l’équipe du Pays de Galles qu’il ne quittera pas, que ce soit en jeunes (U23) ou en sénior. Il totalise 40 élections pour 12 buts sous les couleurs nationales.

À la conquête de l’Afrique

Devenu entraineur dans les années 80, il a connu un grand succès avec le Real Madrid, club dont il est le seul dans le monde à avoir entraineur deux fois de suite. Arrivé à Madrid en 89, il termine deux fois champion (89 et 90) et vainqueur de la Coupe 89. Rappelé en renfort par les dirigeants madrilènes 9 neuf ans plus tard, il termine vice-champion d’Espagne avec le club (1999). Passé sur le banc de Swansea, du Sporting Portugal, de Saint- Etienne, du Pays de Galles, de Besiktas (vainqueur de la Coupe de Turquie en 1998), du Whydad Casablanca et bien d’autres, John Toshack rêve aujourd’hui de conquérir l’Afrique.

Il a postulé pour le poste de sélectionneur des Lions Indomptables du Cameroun. Et déjà, certains observateurs le classent parmi les favoris à la succession d’Hugo Broos, compte tenu de son CVriche et de son expérience. « Monsieur Toshack a toujours eu un lien spécial avec le Cameroun et ses joueurs. Il a, par exemple, après l’avoir entrainé en Turquie, amené Gerémi Njitap avec lui au Real Madrid où il y a aussi entrainé Samuel Eto’o. Etant gallois, un pays avec une culture du combat, il y voit beaucoup de similitudes avec le Cameroun », confie Istvàn Bognar, son agent.

Ses plans pour le Cameroun

Candidat pour entrainer une équipe dans laquelle les techniciens ont souvent des difficultés à s’imposer soit à cause la presse de la Fédération ou des politiques, l’expérience de John Toshack aussi bien à Liverpool, au Real Madrid, en Turquie ou au Pays de Galles où le football déchaine beaucoup de passion pourrait s’avérer être un avantage que les autres candidats n’ont pas tous.

En plus, « il n’est pas étranger au Cameroun, poursuit l’agent. Il est disposé à y vivre et à y faire le tour des terrains du championnat professionnel local. Ce n’est pas un handicap pour lui ; il a toujours eu de nombreux amis camerounais ». Son projet avec le Cameroun se résume en deux objectifs : gagner la Coupe d’Afrique 2019 et préparer les futures générations de footballeurs pour la Coupe du monde 2022 et plus encore.

« Quand il entrainait le Pays de Galles, M. Toshack s’est vite aperçu que des joueurs emblématiques comme Bellamy et Giggs n’étaient pas travailleurs ; ce qui affectait tout le groupe. Il n’a pas hésité à les mettre de côté pour ouvrir la porte aux Bale et Ramsey. Et on connait tous ce que ces deux joueurs sont devenus aujourd’hui », renchérit son agent. Une façon de dire qu’en cas de signature avec le Cameroun, John Toshack se donnera tous les moyens de remplir ses missions.

© Source : Défis Actuels

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Day 14: Pas de match au Molyko Stadium de Buea
Day 14: Pas de match au Molyko Stadium de Buea
Facebook
réclame
Serge WAMBA FOSSO de e-afrika invité sopieprod
évènement
CAMEROUN :: John Toshack, parti pour succéder à Hugo Broos ? :: CAMEROON
actuellement sur le site