Le Cameroun sur les traces des dragons d’Asie :: CAMEROON

Le Cameroun sur les traces des dragons d’Asie :: CAMEROON

Le Cameroun sur les traces des dragons d’Asie :: CAMEROON
Le Cameroun sur les traces des dragons d’Asie :: CAMEROON
Le forum de Yaoundé a été l’occasion de rappeler que les pays comme la Chine ont misé efficacement sur la jeunesse.

D’après le professeur Parfait Eloundou-Enyegue, les dragons d’Asie comme la Chine ont su miser sur la jeunesse pour atteindre les résultats économiques qui sont visibles aujourd’hui, puisque l’Asie est devenue un géant dans le monde.

Le Cameroun qui se frotte de plus en plus au dividende démographique (DD) gagnerait justement à l’intégrer dans les initiatives de politiques publiques, car il s’agit d’un «gain économique résultant du changement dans la structure par âge de la population accompagné des investissements ciblés sur la jeunesse».

Le fait est que le Cameroun traverse une phase importante de son histoire démographique en ce que les jeunes sont de plus en plus nombreux. A ce jour, les 15-34 ans représentent 53,4% des 23 millions de Camerounais actuels soit 8,252 millions d’habitants. D’ici 2030/2063, il pourrait passer à 19 millions pour une population estimée à 40 millions d’habitants.
Le gouvernement camerounais s’est inscrit ainsi dans la logique de l’Union Africaine qui a placé les 20 années en cours sous le thème « tirer profit du dividende démographique en investissant dans la jeunesse».

Trajectoire constante

Amorcé en 2014 par l’organisation interafricaine, le Cameroun a quant à lui opté depuis 2015 pour une feuille de route nationale qui repose sur quatre piliers qui se déclinent en actions et en stratégies : emploi et entreprenariat, Education et développement des compétences, Santé et bien-être, droit, gouvernance et autonomisation des jeunes.
Le Minepat, l’UNFPA, l’IFORD à travers sa cellule CARE-IFA, ont pu déterminer et identifier les principales orientations stratégiques sous forme d’un rapport final à soumettre aux décideurs.

© Quotidien Emergence : Hervé Ndombong

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@