Camer.be
RD CONGO :: Au moins deux morts dans l'attaque d'une ferme du président Kabila à  Beni :: CONGO DEMOCRATIC
RD CONGO :: SOCIETE
  • Source : Voaafrique.com
  • vendredi 30 mars 2018 07:45:16
  • 4558

RD CONGO :: Au moins deux morts dans l'attaque d'une ferme du président Kabila à  Beni :: CONGO DEMOCRATIC

Au moins deux morts ont été enregistrés dans une attaque attribuée aux miliciens Maï-Maï contre une ferme appartenant au président Joseph Kabila à Kabacha, dans le territoire de Beni, dans l’est de la RDC, rapporte à VOA Afrique Julbert Kambale, président de la société civile de la région.
"Un assaillant et un militaire sont morts lors de cette attaque et un milicien a été capturé", indique M. Kambale.

Le porte-parole de l’armée sur place confirme l’attaque mais refuse de donner un bilan à ce stade.

"Il y a un travail qui se fait car il y a eu des arrestations. Je ne peux donc pas donner un bilan à ce point, " affirme le capitaine Mak Hazukay des Forces armées de la RDC (FARDC).

Les deux sources confirment que les assaillants sont des membres d’une milice Maï Maï active dans la zone.

"On ne peut pas dire que c’est la ferme du président qui a été attaquée mais c’est plutôt une position des FARDC qui se trouve dans le camp où se situe la ferme qui a été la cible ", explique le capitaine Hazukay.

Les biens du président Kabila sont depuis quelque temps l’objet d’attaques et de destructions.

Une résidence de M. Kabila a été incendiée le jour de la Noël à Musienene, à 70 km de Beni (à Lubero) et l’attaque a également été attribuée au même groupe.

Une autre résidence du président a aussi été attaquée en Ituri, plus au Nord.

Les miliciens Maï-Maï, constituant des groupuscules d’autodéfense autres fois alliées au gouvernement, exigent depuis un temps des élections auxquelles le président Kabila ne participera pas.

La RDC est en crise pour la non-tenue des élections plusieurs fois reportées depuis 2016.

La Constitution interdit à M. Kabila, au pouvoir depuis 2001, de se représenter pour avoir fait plus de deux mandats à la tête du pays.

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a reporté les élections pour le 23 décembre 2018.

30mars
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo
;