CAMEROUN :: Pentecôtisme : La « Cathédrale de la foi » exclue de la Cbc :: CAMEROON

CAMEROUN :: Pentecôtisme : La « Cathédrale de la foi » exclue de la Cbc :: CAMEROON

CAMEROUN :: Pentecôtisme : La « Cathédrale de la foi » exclue de la Cbc :: CAMEROON
CAMEROUN :: Pentecôtisme : La « Cathédrale de la foi » exclue de la Cbc :: CAMEROON
Le promoteur, Dieudonné Kamdem, est accusé de manque d’intérêt pour l’église et d’affairisme.

Une décision datée du 20 mars dernier et signée du président du conseil d’administration et du président général de la Congrégation baptiste camerounaise (Cbc) exclut de l’association les pasteurs Dieunedort Kamdem et son groupe «Cbc Cathédrale de la foi», Luc Yebga dit Zorobabel et son groupe «Cbc Cathédrale de Canaan» et Aristide Mbamba dit Dr Shilo, installé à  Foumban.

L’association accuse le premier homme de Dieu de «manque d’intérêt pour l’église et les frères, mauvais comportements, affairisme, etc.». Entre autres motifs de l’exclusion de ses deux autres confrères, la hiérarchie de la Cbc invoque le mauvais comportement, l’occultisme, l’hérésie, le syncrétisme, etc.

La décision d’écarter Dieunedort Kamdem de cette congrégation aurait un lien direct avec la procédure en cours dans l’affaire dite d’«escroquerie aggravée en coaction » au préjudice du collectif des investisseurs de «Gesem Group-Cameroun», une société qui aurait collecté illégalement auprès d’un millier de personnes une centaine de millions Fcfa prétendument destinés à des spéculations sur le marché des changes (Forex) afin de faire des bénéfices alléchants.

Selon le chargé de la communication du «Général de Dieu», Cyrille Châtelain Ewolo, la suspension de la «Cathédrale de la foi» et de son promoteur «fait suite à un malentendu qui a d’ailleurs déjà été éclairci. Tout est donc rentré dans l’ordre». Traduction, la décision de la hiérarchie de la Cbc aurait été levée.

© Source : Mutations : Wamba Sop

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@