Camer.be
ÉTATS-UNIS :: Livre/CPI : Donald Trump pour la recolonisation de l'Afrique :: UNITED STATES
ÉTATS-UNIS :: LIVRES ÉTATS-UNIS :: Livre/CPI : Donald Trump pour la recolonisation de l'Afrique :: UNITED STATES
  • Correspondance : Hervé Perrin
  • lundi 26 mars 2018 09:56:34
  • 6445

ÉTATS-UNIS :: Livre/CPI : Donald Trump pour la recolonisation de l'Afrique :: UNITED STATES

Une phrase du Président des Etats-Unis d’Amérique a choqué l’humanité entière en janvier 2018 dernier. Alors qu’il recevait plusieurs sénateurs pour évoquer un projet proposant de limiter le regroupement familial sur le territoire américain, Donald Trump s’emporta au sujet de l’Afrique, laissant entendre que le continent noir et Haïti étaient « des pays de merde ».

De nombreuses personnalités à travers le monde, et particulièrement en Afrique, se sont offusquées de ces propos pour le moins offensants et affligeants.

Il n’en a pas fallu moins que l’Organisation des Nations Unies (ONU), par la voix du porte-parole du Haut-commissariat de l’ONU aux droits de l’Homme, Rupert Colville, pour regretter des «commentaires choquants et honteux ».

Tandis que le Botswana annonçait avoir convoqué l’ambassadeur des Etats-Unis pour lui faire part «de son mécontentement», le président Sénégalais exprimait sur twitter tout son désaccord avec Donald Trump en ces termes tranchés : « Je suis choqué par les propos du Président Trump sur Haïti et sur l’Afrique. Je les rejette et les condamne vigoureusement. L’Afrique et la race noire méritent le respect et la considération de tous ». Soit ! Soit !

Mais ses pires propos sur l’Afrique, Trump les a tenus bien avant, oui, bien avant d’être élu Président. Il les a balancés sans sourciller en 2016 pendant la campagne présidentielle, telles des flèches rougies traversant l’abdomen d’un pendu.

Le juriste Aubin DASSI NDE vient en effet de jeter un pavé dans la mare, à travers un ouvrage à forte inclination polémique intitulé : La Cour pénale internationale – Une chance en Afrique (Edilivre, Paris, janvier 2018, 316 pages).

Si ce livre suscite de nos jours moult controverses et débats au sein des classes intellectuelles en Afrique comme ailleurs, ce n’est sans doute pas seulement du fait des démonstrations de l’auteur, mais également du fait de la citation, in extenso, des propos humiliants tenus par Donald Trump face à la volonté exprimée par certains dirigeants africains de se retirer du Statut de Rome de la CPI.

Dès l’Introduction Générale du livre, DASSI NDE cite en effet, sans forcément les partager, ces invectives humiliants de Trump, où le dirigeant américain prône entre autres la « recolonisation » pure et simple de l’Afrique :

« C’est honteux pour des dirigeants africains que de vouloir quitter la CPI. A mon avis, ces dirigeants veulent avoir toute la liberté d'opprimer leurs pauvres sans que personne ne leur pose une question. Je pense qu'il n'y a pas de raccourci vers la maturité et à mon avis, l'Afrique devrait être recolonisée parce que les Africains sont encore esclaves. Regardez comment ces dirigeants africains changent les Constitutions en leur faveur afin qu'ils puissent être des présidents à vie ; ils sont tous cupides et ne se soucient guère des gens ordinaires. Quand je les ai vus se liguer contre la CPI alors qu’ils ne peuvent même pas trouver une solution amiable au dilemme en cours au Burundi, je me suis dit que ces gens manquent de discipline et de cœur humain. » [1]

Référence

Donald Trump, alors candidat républicain à l’élection présidentielle, répondant aux journalistes en 2016 au Nebraska (Etat des Etats-Unis), repris par le journaliste nigérian Ife Olori, "Donald attacks Buhari, other Africans leaders," article publié en ligne. Source : https://www.naij.com (consulté le 23/10/2017).

Lien :

https://www.naij.com/837405-africans-recolonized-leaders-turn-slaves-donald-trump.html#837405

Version originelle de l’extrait :

"It is shameful for African leaders to seek exit from ICC. In my view, these leaders want to have all the freedom to oppress their poor people without anyone asking them a question. I think there is no shortcut to maturity and in my view, Africa should be recolonized because Africans are still under slavery. Look at how those African leaders change constitutions in their favor so that they can be life presidents. They are all greedy and do not care about the common people. When I saw them gang up against ICC yet they can’t even find an amicable solution for the ongoing quandary in Burundi, I thought to myself these people lack discipline and humane heart.”

Source : Aubin DASSI NDE, La Cour pénale internationale – Une chance en Afrique (Edilivre, Paris, janvier 2018, page 1).

Lien du livre : https://www.edilivre.com/la-cour-penale-internationale-une- chance-en-afrique-aubin-dassi- .html

Auteur de l’article : Hervé Perrin

Montréal

Email : herveperrin55gmail.com

26mars
Lire aussi dans la rubrique LIVRES
Vidéo
;