CAMEROUN :: Université de Douala : Brouille entre le doyen de la faculté des lettres et le vice-recteur :: CAMEROON

CAMEROUN :: Université de Douala : Brouille entre le doyen de la faculté des lettres et le vice-recteur :: CAMEROON

CAMEROUN :: Université de Douala : Brouille entre le doyen de la faculté des lettres et le vice-recteur :: CAMEROON
CAMEROUN :: Université de Douala : Brouille entre le doyen de la faculté des lettres et le vice-recteur :: CAMEROON
Robert Kpwang et René Joly Assako Assako sont en désaccord au sujet des soutenances de master professionnel en gestion des ressources humaines.

Des correspondances incendiaires s’invitent à nouveau au sein des institutions universitaires. Après la missive du recteur de l’Université de Yaoundé II-Soa adressée au doyen de la faculté des sciences juridiques et politiques au sujet de l’annulation d’une thèse de doctorat professionnel et de la qualification par le recteur de ce diplôme comme n’ayant « aucun fondement juridique », c’est au tour des responsables de l’Université de Douala de faire parler d’eux.

Dans une lettre signée du 14 mars dernier, le doyen de la faculté des lettres et sciences humaines (Flsh), Robert Kpwang, écrit au vice-recteur chargé des enseignements, de la professionnalisation et du développement des Tic (Vrepdtic), René Joly Assako Assako, au sujet de la «Programmation des jurys de soutenance des mémoires de master professionnel en gestion des ressources humaines (Grh)». Il indique alors : « J’accuse réception de votre correspondance relative à votre objet cité en marge. Mais, je ne puis vous donner satisfaction car, le traitement de tous les dossiers, sans exclusive, se poursuivra à la Flsh comme initialement prévu ».

Le doyen souligne par ailleurs que sa décision fait suite à une séance de travail qu’il a eue quelques jours plus tôt avec le recteur de l’Université de Douala, François Xavier Etoa. Réunion qui a permis de montrer « le caractère inique et infondé de vos (M. Assako Assako Ndlr) allégations. Il a été par ailleurs constaté que votre comportement indigne a terni l’image de notre auguste institution car, fortement entaché par l’irresponsabilité, la manipulation de la hiérarchie, le vice de procédure, la fabrication et la manipulation vicieuse… », poursuit-il, avant de préciser que c’est sur instruction du patron de l’institution universitaire qu’il s’abstient de le traduire en justice.

Tout débute le 09 mars dernier lorsque le recteur de l’Université de Douala saisit le doyen de la Flsh à qui il demande d’organiser « toutes affaires cessantes, toutes les soutenances des mémoires du master professionnel Grh, sans aucune condition ». Dans la correspondance, il indique par ailleurs que « tous les étudiants des filières professionnelles de la Flsh ayant payé, en plus des droits universitaires réglementaires, des «frais de soutenance », à se faire enregistrer auprès du Vrepdtic, pour engagement de la procédure de remboursement ».

Un plus des droits  universitaires qui seraient évalués à 150 000 Fcfa payés par une trentaine d’étudiants de Grh. L’interpellation du recteur à son endroit aurait été montée de toute pièce, selon M. Kpwang, par le vice-recteur. Sentiment qui fait l’objet d’une autre correspondance de quatre pages cette fois, adressée personnellement au vice-recteur. Le doyen en profite pour relater des faits qui, selon lui, démontrent les « persécutions » qu’il a subies à cause de M. Assako Assako depuis le début de sa carrière.

© Source : Mutations : Nadine Guepi


REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Coton Lamine Feutcheu (4-0) et s'offre le titre de champion
Coton Lamine Feutcheu (4-0) et s'offre le titre de champion
Facebook
réclame
partenaire
CAMEROUN :: Université de Douala : Brouille entre le doyen de la faculté des lettres et le vice-recteur :: CAMEROON
S.E. ABDOU LATIF Coulibaly Ministre de la Culture du Sénégal au Festival des Continents
évènement
CAMEROUN :: Université de Douala : Brouille entre le doyen de la faculté des lettres et le vice-recteur :: CAMEROON
actuellement sur le site