Camer.be
CAMEROUN :: Urgent, Josuah Osih : « Yaoundé tremblait avant votre vote. Maintenant, ils ont la fièvre » :: CAMEROON
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Camer.be : Hermann Oswald G'nowa
  • samedi 24 février 2018 10:50:54
  • 7127

CAMEROUN :: Urgent, Josuah Osih : « Yaoundé tremblait avant votre vote. Maintenant, ils ont la fièvre » :: CAMEROON

Josuah Nambangui Oshi, le désormais porte étendard du SDF aux prochaines élections présidentielles a déclaré samedi  devant les congressistes de son parti que : « A partir de demain, nous allons aller dans toutes les 366 circonscriptions électorales de ce pays pour mobiliser le parti pour gagner en octobre 2018 ».

Euphorique après son élection, le futur challenger de Paul Biya ajoute : « Yaoundé tremblait avant votre vote.  Maintenant, ils ont la fièvre. Donc, il faut être très vigilant. Il faut savoir qu’ils savent que  Etoudi est à notre portée.

Il conclut : « Nous allons mener la transition démocratique pour laquelle le parti [le Sdf NDLR] a été créée en 2018 ; soit cette année. Cela signifie que tout le monde doit être mobilisé parceque nous allons gagner tous ensemble. »

Le vote diffusé en direct par la radio d’Etat

Fait peu anodin pour ne pas être évoqué, la Crtv qui a déployé une forte équipe de reporters au palais de congrès de Bamenda a diffusé les propos du candidat du SDF en direct sur ses antennes tôt samedi matin.

Il a obtenu plus de 2/3 des votes des délégués statutaires dans chacune des 10 régions du Cameroun. C’est au-delà des prévision de la constitution du SDF qui prévoit que le candidat du parti à l’élection présidentiel doit disposer de 2/3 des votes des délégués statutaires dans au moins 5 des 10 régions du pays.

Le scrutin a tourné au plébiscite

Joshua Nambangi osih, 49 ans, sera le représentant du Social Democratic Front (SDF) aux prochaines élections présidentielles au Cameroun. Les délégués statutaires  Le congrès du parti a principal parti de l’opposition parlementaire.

Joshua Nambangi osih est un député SDF qui siège au parlement camerounais depuis 2013. Bien que d’origine anglophone, il est un élu de la circonscription du Wouri centre, région du Littoral, zone francophone du pays. Une première au Cameroun. 

Deux autres candidats, tous parlementaires, étaient en lice pour challenger Josuah Oshi. L’heureux élu a bénéficié du désistement de Joseph Mbah Ndam Joseph Njang le 3ème candidat qui a renoncé à la dernière minute. Il est un député élu dans la circonscription de Momo Est (Nord-Ouest) depuis près de 20 ans consécutifs.

Fobi Nchinda Simon, 71 ans, député de la Mezam Centre (Nord-Ouest) qui a tenu a postulé aux votes des congréssistes n’a finalement pas existé face à la razzia Jouah Oshi.

Dans les chiffres, il n’y a pas eu match

Le collège électoral de ce samedi était constitué de 1.164 électeurs statutaires. Josuah Osih a remporté le scrutin avec une majorité confortable de 1021 voix  pour 88.39 %. Fobi Nchinda Simon a reçu les faveurs de 134 délégués statutaires pour 11.60 %.  9 bulletins blancs ont été enregistrés.

L’ascension logique d’un jeu loup bilingue à la perfection

Pour rappel, Josuah Osih est né le 9 décembre 1968  à Ndian au Cameroun d’un père camerounais d’origine anglophone et d’une mère de nationalité suisse. Il milite au SDF depuis plus de 20 ans.

Il a débuté sa carrière politique au pied de l’échelle avec son élection au poste de Conseiller municipal à la mairie de Toko dans la région du sud-ouest.

Promu 1er vice-président du premier parti d’opposition parlementaire depuis 2012, il a été élu député national lors des élections de septembre 2013.

A l’hémicycle, Josuah Osih est membre de la commission des finances et du budget. Véritable communicateur des temps modernes, il est très présent dans les médias ainsi que sur les réseaux sociaux où il jouit d’une certaine popularité auprès de l’opinion publique nationale. Il s’exprime très aisément tant en français qu’en anglais.

L’hommage appuyé au père fondateur

Josuah Oshi a rendu un grand homme à Ni John Fru Ndi le président du SDF avant de s’exprimer devant les quelques 1500 délégués de son parti réunis en congrès à Bamenda. « Monsieur le Chair Man, vous êtes en train de donner une leçon de démocratie au Camerounais aujourd’hui. Vous m’avez tenu la main durant les 20 dernières années pour faire de moi ce que je suis devenu aujourd’hui. Je souhaite que vous continuiez à me tenir la main même jusqu’au moment où nous nous installerons à Etoudi en octobre 2018 ».

La leçon de démocratie du SDF

Fru Ndi demeure le chef de fil de son parti puisqu’il est réélu président. Josuah Osih garde son poste de 1er vice-président. Voilà ce qui ne change pas.

Joseph Mbah Ndam Joseph Njang a décidé de renoncer à la course pour laisser s’exprimer une saine compétition.  Fobi Nchinda Simon a reconnu sa défaite en véritable gentleman.

La décision de Fru Ndi de passer le flambeau à la jeunesse, la présence des urnes transparentes, le dépouillement des votes en mondovision et bien évidemment l’élection de Josuah Osih est une nouveauté, une belle leçon de démocratie au Cameroun.

La candidature de Josuah Osih donnera à coup sûr un autre visage, une sorte de fraîcheur, une impulsion moderne aux élections présidentielles d’octobre 2018.

24févr.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo