CAMEROUN :: Catastrophe d’Eséka : Où est passé le milliard Fcfa promis aux victimes ? :: CAMEROON

CAMEROUN :: Catastrophe d’Eséka : Où est passé le milliard Fcfa promis aux victimes ? :: CAMEROON

CAMEROUN :: Catastrophe d’Eséka : Où est passé le milliard Fcfa promis aux victimes ? :: CAMEROON
CAMEROUN :: Catastrophe d’Eséka : Où est passé le milliard Fcfa promis aux victimes ? :: CAMEROON
Neuf mois après les résultats de l’enquête sur les circonstances du drame, les bénéficiaires de la dotation promise par le chef de l’Etat attendent le paiement.

Les familles des victimes de la catastrophe ferroviaire du 21 octobre 2016 à Eséka attendent toujours de percevoir la somme de 1 milliard FCfa promise par le chef de l'Etat. Une longue attente qui crée le doute et le désespoir. Le 23 mai 2017, un communiqué du secrétaire général de la présidence de la République annonçait le déblocage de ces fonds. Les procédures y afférentes ont été déclenchées à la veille de la commémoration du premier anniversaire de cette catastrophe qui a officiellement fait 82 morts, 600 blessés et sept personnes portées disparues. Depuis, des rescapés et proches des victimes défilent entre les services du Premier ministre et le ministère des Finances à Yaoundé pour s’enquérir de l’évolution de leurs dossiers.

C’est le cas de monsieur Oumbe, âgé d'une cinquantaine d’années, toujours sans nouvelles de son fils, Gaspard Nyabeutchou, l’un des sept disparus. « Depuis le mois d’octobre dernier, j’ai déposé mon dossier dans les services du gouverneur de la région du Centre. Ce dossier était composé de la liste des victimes, d’un procès-verbal du conseil de famille, des photocopies des cartes d’identité des signataires. Je n’ai plus reçu une seule information à propos de cette affaire », confie, dépité, monsieur Oumbe.

Me Dissake, époux d’une notaire, elle aussi portée disparue, dit être très angoissé par cette affaire qui lui fait perdre le sommeil depuis plus d’un an. «Je ne sais toujours pas si ma femme est morte ou vivante. Après le dépôt de mon dossier au niveau des services du gouverneur, je suis allé dans les services du Premier ministre, pour savoir la procédure qui devait suivre après le dépôt des dossiers. On m’a informé là-bas que les dossiers ont été acheminés au ministère des Finances et que c’est une banque qui était chargée d’effectuer les paiements. Le ministre des Finances ne m’a jamais répondu et je suis allé à ladite banque, les responsables m’ont dit qu’ils n’ont jamais reçu de virement venant du ministère des Finances pour nous payer », déclare l’avocat.

Plus de 500 dossiers acheminés

Depuis le 23 octobre 2017, le secrétaire général des services du Premier ministre, Séraphin Magloire Fouda, par ailleurs président du Comité ad hoc chargé d’encadrer les modalités de répartition de la dite dotation avait publié un communiqué dans les colonnes de Cameroon tribune. camer.be Ce communiqué invitait les familles des victimes à déposer dans les services des dix gouverneurs de régions du pays toute pièce justifiant de la présence de leur proche dans le train 152 de Camrail. Les jugements d’hérédité, une photocopie certifiée de l’administrateur des biens, des pièces médicales sont quelques documents qui avaient été exigés par le président de la Commission. Le délai accordé aux ayants droit pour déposer leurs pièces justificatives était de trois mois.

Hier, dans les services du gouverneur du Centre à Yaoundé, un responsable approché a confié que le travail est achevé à leur niveau : « La procédure d’enregistrement des ayants droit s’est achevée depuis le 23 janvier dernier. Tous les dossiers ont été acheminés dans les services du Premier ministre pour étude ». Là-bas, un cadre des services de Premier ministre, contacté hier, n'a pas pu préciser la date du début du paiement :

« Nous avons enregistré plus de 500 dossiers, une première liste a d’abord été acheminée au ministère des Finances tandis que d’autres dossiers sont encore en train d’être étudiés par le Comité. Pour ce qui est de la date de paiement, c’est difficile de savoir quand est-ce que cette opération va débuter ». Notre informateur affirme toutefois que cette enveloppe d’un milliard F.Cfa sera répartie ainsi qu’il suit : 30% pour les familles de personnes décédées et pour les sept disparus et 70% pour les 600 blessés.

© Source : Le Jour : Prince Nguimbous

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Feutcheu de Bandjoun limoge Mfutila et signe un ghanéen
Feutcheu de Bandjoun limoge Mfutila et signe un ghanen
Facebook
réclame
partenaire
CAMEROUN :: Catastrophe d’Eséka : Où est passé le milliard Fcfa promis aux victimes ? :: CAMEROON
CHARLY DJOM'S À COEUR OUVERT SUR L'UNITÉ NATIONALE
évènement
CAMEROUN :: Catastrophe d’Eséka : Où est passé le milliard Fcfa promis aux victimes ? :: CAMEROON
actuellement sur le site