Camer.be
Cameroun, Sénatoriale du 25 mars 2018: Victoire programmée pour le Rdpc :: CAMEROON
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Mutations : Ludovic Amara
  • lundi 12 février 2018 08:01:35
  • 3298

Cameroun, Sénatoriale du 25 mars 2018: Victoire programmée pour le Rdpc :: CAMEROON

Cette formation politique contrôle plus de la moitié du collège électoral.

Pour les sénatoriales, le collège électoral est composé de plus de 10.000 conseillers municipaux répartis sur les 360 communes que compte le pays.

Dans cet ensemble, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), contrôle la quasi-totalité des exécutifs communaux dans les régions du Sud, de l’Est, du Centre, de l’Extrême-Nord, du Littoral et est très présent dans les régions de l’Ouest, du Nord-Ouest, du Sud-Ouest, du Nord et de l’Adamaoua. Le Rdpc est pour ainsi dire présent dans les dix régions quand son suivant direct, le Social Democratic Front (SDF), ne réussit jusqu’ici pas à pénétrer des bastions du parti au pouvoir telles les régions du Sud, de l’Est, du Centre, ou encore de l’Extrême-Nord ; et est à la traine dans les autres régions.

Les élections municipales de septembre 2013 ont d’ailleurs permis au « parti du flambeau ardent » de confirmer son avance sur ses adversaires, non seulement en maintenant son ancrage dans ses bastions, mais également en se permettant d’arracher des communes sur des terres traditionnellement acquises aux partis de l’opposition. Cela a été le cas dans la région du Littoral ou encore dans le Nord-Ouest et l’Ouest où le Rdpc a fait reculer le SDF en arrachant des communes ou en trustant des exécutifs communaux. 

Dans la région du Littoral par exemple, l’on enregistre 1006 conseillers municipaux dont 776 sont issus du Rdpc, contre 135 pour le SDF. La région du Centre compte 1946 magistraux municipaux. 1821 sont du Rdpc et 125 ont été alignés par l’Union des populations du Cameroun (Upc).

Avec ce collège électoral largement favorable au parti au pouvoir, la configuration actuelle du Sénat ne devrait pas changer au soir du 25 mars prochain. La première mandature du Sénat a permis au Rdpc de compter plus de 80 sénateurs  et le SDF 14. L’Union nationale pour la démocratie et le progrès (Undp), le Mouvement démocratique pour la défense de la République (Mdr), l’Alliance nationale pour la démocratie et le progrès (Andp), et le Front pour le salut national du Cameroun (Fsnc), se partagent les sièges restants

12févr.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo