Camer.be
CAMEROUN :: Samu : Le numéro vert suspendu à  Douala :: CAMEROON
CAMEROUN :: SANTE
  • Le Jour : Hélène Tientcheu
  • samedi 03 février 2018 02:09:37
  • 3525

CAMEROUN :: Samu : Le numéro vert suspendu à  Douala :: CAMEROON

Pour des besoins de réaménagement de ce service, il est désormais impossible d’émettre un appel d’urgence.

Basé à l’hôpital Laquintinie de Douala, le Service d’aide médicale urgente   (Samu) ne présente pas fière allure. Dans la cour, deux ambulances sont garées. L’un des véhicules stationné est en état de vétusté avancé. L’autre, peint en rouge et blanc est fonctionnel. Dans la salle d’attente, deux médecins discutent entre eux. La jeune femme chargée de recevoir les appels les écoute sans se soucier d’un éventuel coup de fil. Les deux téléphones fixes posés sur une table à sa gauche, sont entièrement recouverts par la poussière.

Leur état de délabrement  indique qu’ils n’ont pas été utilisés depuis belle lurette. « Pour l’instant, nous ne fonctionnons pas avec le numéro vert. Pour des raisons de réaménagement du Samu de Douala et de Yaoundé, il a été momentanément suspendu», explique un médecin du Samu. Un autre médecin du Samu fait savoir qu’en attendant que le numéro vert redevienne opérationnel, les usagers qui ont besoin de leur service effectuent le déplacement pour la base. Il indique qu’il existe cependant un numéro en interne avec lequel les agents du Samu fonctionnent. Mais ledit numéro n’est pas vulgarisé.

« Pour l’instant, on ne fonctionne pas avec le numéro vert ; mais plutôt avec un numéro en interne. Malgré ça, les malades viennent. Avec une seule ambulance, l’activité qu’on mène est de plus de 500 transferts par an. C'est-à-dire transporter un malade à domicile pour l’hôpital et de l’hôpital pour un autre centre», révèle un autre médecin. Il précise qu’il existe d’autres transferts en urgence qui ne sont pas comptabilisés dans ces statistiques comme les enfants de la rue et autres.

Pour lui, l’existence du numéro vert suppose que tous les moyens et toutes les possibilités pour agir dans l’urgence sont réunis. C'est-à-dire qu’au moins quatre à cinq ambulances soient disponibles et prêtes à sortir. Ce que ne possède pas le Service d’aide médical d’urgence de Douala qui ne possède qu’une seule ambulance opérationnelle. Notre source fait savoir que le numéro vert qui est momentanément suspendu a connu beaucoup de problèmes à la création de ce service d’urgence en janvier 2004 ; car 70 % des appels en détresse étaient des canulars.

03févr.
Lire aussi dans la rubrique SANTE
Vidéo