GABON :: Tropicale Amissa Bongo / Fougamou-Lambaréné : La leçon du vétéran

GABON :: Tropicale Amissa Bongo / Fougamou-Lambaréné : La leçon du vétéran

GABON :: Tropicale Amissa Bongo / Fougamou-Lambaréné : La leçon du vétéran
GABON :: Tropicale Amissa Bongo / Fougamou-Lambaréné : La leçon du vétéran
Rinaldo Nocentini, l’Italien de Sporting Tavira, a remporté au sprint à Lambaréné, la 3e étape de la Tropicale Amissa Bongo, ce 17 janvier 2018.

Vétéran du fait de ses 40 ans, Rinaldo Nocentini (né en 1977) a résolument la niaque d’un adolescent. Sociétaire de Sporting Tavira, il a remporté la 3ème étape de Tropicale Amissa Bongo 2018, courue entre Fougamou et Lambaréné, sur 114 km.

Au terme d’un parcours plein de virages, l’Italien a été le premier à passer la ligne d’arrivée, après avoir attaqué tout seul dans la dernière montée juste avant l’arrivée. Il était suivi par le Français Damien Gaudin (Direct Energie) qui lui a tout de même imposé un sprint final au coude à coude sur la dernière ligne droite, avec un peloton lancé derrière eux à 100 mètre de l’arrivée. Les deux hommes de tête l’ont emporté d’un poil sur le reste du groupe, arrivé après 2 secondes seulement de Brenton Jones (Delko Marseille Provence KTM). Vainqueur de l’étape précédente devant Luca Pacioni (Wilier Triestina – Selle Italia), Brenton Jones est le leader du classement général avec une seconde seulement devant l’Allemand Lucas Carstensen (Bike Aid), vainqueur de la première étape (Kango-Lambaréné).

Les coureurs africains se sont encore fait remarquer dans toutes les échappées, notamment dans la dernière tentative reprise à 3 kilomètres de l’arrivée où le jeune Erythréen Saymon Musie donnait la réplique à l’Italien Simone Bevilacqua (Wilier-Triestina)

© Source : Tropicaleamissabongo.com Avec Franck BAFELI

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@