CAMEROUN :: Lutte contre la contrebande : De l’huile végétale non conforme vendue :: CAMEROON

CAMEROUN :: Lutte contre la contrebande : De l’huile végétale non conforme vendue :: CAMEROON

CAMEROUN :: Lutte contre la contrebande : De l’huile végétale non conforme vendue :: CAMEROON
CAMEROUN :: Lutte contre la contrebande : De l’huile végétale non conforme vendue :: CAMEROON
Les marques d’huile dénommées : Mouna, Promex, la Perla, la Girasole et plusieurs autres sont commercialisées au Cameroun sans certificat de conformité.

Depuis quelques jours, les autorités camerounaises s’inquiètent de la circulation sur les marchés des grandes métropoles du pays de plusieurs marques d’huile végétale raffinée non conformes. Le directeur général des Douanes Fongod Edwin Nuvaga, a adressé le 12 janvier 2018, une correspondance à tous les chefs de secteurs des douanes ainsi que tous les commandants de groupements actifs de secteur douanier. L’objet de la correspondance du directeur des Douanes porte sur le déversement sur le territoire camerounais des huiles végétales raffinées non conformes à la réglementation en vigueur.

Parmi les marques d’huiles végétale soupçonnées d’être commercialisées au Cameroun de manière frauduleuse, il y a les marques Mouna, Promex, Perla, Girasole et plusieurs autres. Dans cette correspondance, le directeur général des Douanes prescrit la vigilance à toutes les unités opérationnelles, les plateformes portuaires, aéroportuaires et frontalières terrestres. Il est question que les fonctionnaires des douanes exigent un certificat de conformité, délivrée par l’Agence des normes et de la qualité (Anor) lors du dédouanement de ces marques d’huiles.

Au cas où le certificat de conformité ne sera pas présenté, les marques d’huile végétale raffinées soupçonnées d’être vendues de manière frauduleuses doivent être saisies immédiatement. La correspondance du directeur général des Douanes fait suite à une dénonciation faite par l’Association des raffineurs des oléagineux du Cameroun. Un responsable  de  l’Asroc précise que le commerce d’huile végétale raffinée non conforme cause d’énormes pertes financières à cette filière.

Sur le côté sanitaire, toute huile vendue sans certificat de conformité expose à certaines maladies comme le cancer, la stérilité. Ces huiles peuvent aussi causer la cécité. C’est le  certificat de conformité d’un produit qui permet d’avoir une idée les laboratoires de fabrication, les différents composants de l’huile.

© Source : Le Jour : Prince Nguimbous

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Urgent: Résultats de la 26ème journée
Urgent: Rsultats de la 26me journe
Facebook
réclame
partenaire
CAMEROUN :: Lutte contre la contrebande : De l’huile végétale non conforme vendue :: CAMEROON
CHARLY DJOM'S À COEUR OUVERT SUR L'UNITÉ NATIONALE
évènement
CAMEROUN :: Lutte contre la contrebande : De l’huile végétale non conforme vendue :: CAMEROON
actuellement sur le site