Camer.be
CAMEROUN :: Amchidé-Banki : Vers la réouverture du Corridor :: CAMEROON
CAMEROUN :: SOCIETE
  • CamerPress : Alioum Bakary
  • samedi 13 janvier 2018 16:39:10
  • 3043

CAMEROUN :: Amchidé-Banki : Vers la réouverture du Corridor :: CAMEROON

C’est un couloir d’un intense trafic entre le Cameroun et le Nigeria qui a été fermé pour cause d’insécurité.

Dès ce mois de janvier 2018, le corridor frontalier Amchidé (Cameroun) et Banki (Nigeria) sera rouvert. Les responsables en charge de la sécurité et de la douane des deux pays sont à pied d’oeuvre pour finaliser les derniers réglages. Ce couloir d’échanges commerciaux entre le Cameroun et le Nigeria qui donnait sur la ville de Maiduguri constituait un important gisement de recettes douanières de la région de l’Extrême-Nord mais il a été fermé à la suite de nombreuses attaques des combattants de la secte terroriste Boko Haram  depuis 2013.

Le bureau des douanes de Limani avait même été pilonné en son temps par les éléments de Boko Haram. Ce qui amené le gouvernement camerounais à fermer hermétiquement ladite frontière. Avec le retour progressif de la sécurité, les deux pays ont unanimement décidé de la réouverture de la frontière afin de renouer avec l’embellie économique.

Selon Célestin Bidjé, chef de secteur des douanes de la région de l’Extrême-Nord, le corridor Amchidé (Cameroun)-Banki (Nigeria) est pourvoyeuse de beaucoup de recettes. Le bureau des douanes situé à Limani, avant sa fermeture faisait des recettes de l’ordre d’un milliard de francs Cfa par an alors que les autres unités de douane toutes réunies collectaient à peine 400 millions de francs Cfa. D’où l’impérieuse nécessité de la réouverture de ce corridor.

Pour le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord, Midjiyawa Bakari, "au niveau de Banki, nous avons d’abord rouvert le bureau de douanes de Fotokol qui dessert Maiduguri, Kousseri et Ndjamena. Mubi, Mokolo et Garoua étaient également rouverts sur très hautes instructions du président de la république".

Une réunion s’est d’ailleurs tenu le 20 décembre dernier à Mora entre autorités camerounaises et nigérianes sur les mesures sécuritaires à mettre en place de part et d’autre de la frontière pour assurer la sécurité des biens et des personnes sur ce corridor. Reste maintenant à déterminer la date officielle de la réouverture.

13janv.
Vidéo