Accouchement: 6000 décès par an au Cameroun :: CAMEROON

Accouchement: 6000 décès par an au Cameroun :: CAMEROON

Accouchement: 6000 décès par an au Cameroun :: CAMEROON
Accouchement: 6000 décès par an au Cameroun :: CAMEROON
La check-list proposée aux femmes enceintes se présente comme une solution pouvant améliorer cette mortalité. Environ 6000 femmes meurent chaque année au cours de l’accouchement au Cameroun.

Les trois régions du septentrion et la région de l’Est en sont les plus touchées. Et pour causes, « un faible taux de fréquentation des services de santé avec une baisse des consultations prénatales quand on est enceinte», déplore Dr Martina Baye, coordonnateur du programme de lutte contre la mortalité maternelle et infanto-juvénile au ministère de la Santé publique. 

On greffe à ces problèmes les omissions du personnel médical, ainsi que les erreurs médicales. Une situation qui peut être améliorée si toutes les étapes de l’accouchement sont respectées dès lors que la femme entre en travail. D’où l’importance de la check-list. Il s’agit d’un document de quatre pages qui rappelle au personnel de santé les actions à mener pour un accouchement sécurisé.

Plus concrètement, c’est une «liste de contrôle qui aide à poser le geste qu’il faut au bon moment. En salle d’accouchement, elle permet par exemple au personnel soignant d’être précis, correct, recommandé.

En plus, elle aide aussi à se rassurer si le nécessaire pour un accouchement sécurisé est disponible, si la femme est préparée à l’accouchement», renseigne Dr Dohbit Sama, gynécologue obstétricien à l’Hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique de Yaoundé (Hgopy).

Au sein de cette formation sanitaire dirigée par Pr Angwafo III, la check-list donne satisfaction depuis le 19 décembre 2017. A cette date, 96 femmes ont déjà accouché en utilisant ce document qui s’offre gratuitement. Pour vulgariser ledit document, cet hôpital a organisé son 4e café intellectuel hier, 10 janvier, sur le thème : «Intérêt de la check-list pour un accouchement sécurisé».

© Quotidien Mutations : Guy Martial Tchinda

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@