CAMEROUN :: PRESIDENTIELLE 2018 : SEULS DEUX CANDIDATS DECLARES PEUVENT CONCOURIR :: CAMEROON

CAMEROUN :: PRESIDENTIELLE 2018 : SEULS DEUX CANDIDATS DECLARES PEUVENT CONCOURIR :: CAMEROON

CAMEROUN :: PRESIDENTIELLE 2018 : SEULS DEUX CANDIDATS DECLARES PEUVENT CONCOURIR :: CAMEROON
CAMEROUN :: PRESIDENTIELLE 2018 : SEULS DEUX CANDIDATS DECLARES PEUVENT CONCOURIR :: CAMEROON
Serge Espoir Matomba et Olivier Bilé sont les deux candidats déclarés qui pour l’instant remplissent les conditions exigées par le code électoral.  

En 2018, une vingtaine de partis politiques pourront participer à l’élection présidentielle au Cameroun. Il s’agit du RDPC, du PURS, du SDF, de l’UDC, de l’UPC, du MRC, du FSNC, de l’ANDP, du MP, du MCNC, de l’UFP, de UNIVERS, de l’UMS, du FDP, du RCPU, du PADDEC, de l’AFP, du MLDC.

Sur les 305 partis enregistrés au ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation,  seulement 20 remplissent les conditions exigées par la loi. En effet, le code électoral en son article 121 précise que le candidat à l’élection présidentielle doit être investi par un parti politique, représenté à l’Assemblée Nationale, au Sénat, dans un Conseil régional ou dans un Conseil Municipal.

En cas de candidature indépendante,  il doit collecter au moins 300 signatures de « personnalités originaires de toutes les Régions, à raison de trente (30) par Région et possédant la qualité soit de membre du Parlement ou d’une Chambre Consulaire, soit de Conseiller Régional ou de Conseiller Municipal, soit de Chef Traditionnel de premier degré ».

Aujourd’hui, près d’une dizaine de personnalités ont déclaré leur candidature. Il s’agit de : Akere Muna (candidat indépendant), Serge Espoir Matomba (PURS), Paul Eric Kingue (MPCN), Jean Blaise Gwet (MPPC), Olivier Bile (UFP), Dieudonné Mbala Mbala (candidat indépendant), Garga Haman Adji (ADD), Corentin Talla (candidat indépendant).

Sur les 8 candidatures déclarées, seulement deux respectent les critères légaux, il s’agit de Serge Espoir Matombadu PURS  et d’Olivier Bilé de l’UFP. Ces deux candidats sont bien connus de la scène politique camerounaise.

Serge Espoir Matomba est conseiller municipal à Douala IV, il a été investi comme candidat à la présidentielle par le Peuple Uni pour la Rénovation Sociale (PURS) le 10 Juin 2017. Le PURS a été créé en Mai 2010, c’est un parti social-démocrate qui s’appuie sur la jeunesse et l’éducation. Ce parti milite pour le renouvellement de la classe dirigeante et une nouvelle génération d’hommes politiques.

Olivier Bilé quant à lui est le président de l'Union pour la fraternité et la prospérité (UFP), sa candidature a été annoncée en Octobre 2017. Son parti a remporté la commune d’arrondissement de Yabassi, à l’issue des élections municipales du 30 Septembre 2013. L’UFP a été créé en Octobre 2010, son modèle de démocratie repose sur le Théisme, il prône une société centrée sur Dieu.

En dehors des candidatures  déclarées, il y a encore  quelques-unes dans l’expectative, notamment celle du MRC, de Univers, du SDF, du RDPC. En attendant les investitures des partis, les débats vont bon train, s’appuyant sur les intentions énoncées par les candidats. Les états-majors sont à pied d’œuvre pour présenter les atouts de leurs leaders.

© Correspondance De : Joelle BOGMIS

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@