CAMEROUN :: Les évêques prient pour Mgr Bala  :: CAMEROON

CAMEROUN :: Les évêques prient pour Mgr Bala :: CAMEROON

CAMEROUN :: Les évêques prient pour Mgr Bala  :: CAMEROON
CAMEROUN :: Les évêques prient pour Mgr Bala :: CAMEROON
Les évêques réunis en séminaire annuel à Mvolyé prévoient d’aller prier jeudi prochain à Bafia sur la tombe de l’évêque disparu. Le 3 août, Mgr Jean- Benoît Bala avait été inhumé dans la cathédrale saint Sébastien, deux mois après sa mort suspecte qui avait déchaîné des polémiques. L’évêque de Bafia avait été retrouvé mort, vendredi 2 juin, à environ 80 km de Yaoundé.

Deux jours plus tôt, sa voiture avait été retrouvée sur le pont Sanaga avec, à l’intérieur, une courte phrase griffonnée sur un papier à en-tête : « Je suis dans l’eau ». Dès lors, s’affronteront deux thèses concernant cette mort. L’enquête ouverte pour déterminer les circonstances de la mort de Mgr Bala avait connu plusieurs rebondissements. Alors que les autorités judiciaires camerounaises défendent la thèse du suicide, l’Église, elle, dénonce un assassinat.

Le 13 juin, les évêques camerounais avaient publié une déclaration commune dans laquelle ils affirmaient que « Mgr Jean-Marie Benoît Bala ne s’est pas suicidé, il a été brutalement assassiné. » Quelques jours après cette déclaration, un communiqué du procureur en charge de l’enquête avait relancé la polémique. « La noyade est la cause la plus probable du décès de l’évêque », affirmait-il, s’appuyant sur une autopsie réalisée par Interpol.

© Source : Le Messager

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@