CAMEROUN :: Motos-taxis : On roule vers le formel :: CAMEROON

CAMEROUN :: Motos-taxis : On roule vers le formel :: CAMEROON

CAMEROUN :: Motos-taxis : On roule vers le formel :: CAMEROON
CAMEROUN :: Motos-taxis : On roule vers le formel :: CAMEROON
Les « bendskineurs » vont être accompagnés dans le processus d’acquisition du permis de conduire, de la carte grise et autres.

Les « bendskineurs » ont répondu massivement au premier séminaire annuel de sensibilisation des motos-taxis de Douala (Sasmod), qui s’est tenu lundi 27  novembre 2017 à la salle des fêtes d’Akwa. La rencontre organisée par la Communauté urbaine de Douala avait pour but d’encourager et d’éduquer les acteurs quant à la nécessité de sortir de la clandestinité pour embrasser le formel. Pour cela, la Communauté Urbaine de Douala (Cud) a regroupé les acteurs susceptibles de contribuer  à ce changement. Notamment les auto-écoles, assurances, associations, la sécurité routière et autres.

La  Cud  va  donc  accompagner  les conducteurs de motos-taxis dans le processus d’acquisition du permis de conduire, grâce à son partenariat avec les auto-écoles, ainsi que dans l’obtention des pièces exigibles. La ville de Douala  attend  en  retour  que  les conducteurs de motos se conforment et respectent les zones interdites d’accès et portent obligatoirement les chasubles qui leur ont été offertes. Une couleur a été identifiée pour chaque arrondissement. Du bleue foncé pour Douala 1er , Douala 2e arbore le marron, Douala 3e est en jaune, Douala 4e en rouge et Douala 5e en vert.

Les chasubles en question sont numérotées et disposent de poches plastifiées qui permettront de rendre visibles les badges d’identification.  Dans sa communication, Fritz Ntonè Ntonè, délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala, a demandé aux conducteurs de motos et leurs représentants d’éviter les guerres de clans et de se faire manipuler. « Vous êtes une profession pour laquelle une organisation doit être faite », a-t-il rappelé.

« Le pacte que nous allons sceller vous et nous implique discipline et unité », a indiqué le délégué du gouvernement. Il leur a prodigué quelques conseils,  tels que le respect des feux tricolores, le respect du code de la route. Il a par ailleurs fustigé la surcharge, ce qui a provoqué une clameur de protestation chez ses vis-à-vis .

© Cameroon Tribune : Mireille ONANA MEBENGA

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Steve Mandanda: Un CV qui inspire respect!
Steve Mandanda: Un CV qui inspire respect!
Facebook
réclame
Ruth KOTTO RACONTE SON VOYAGE DES USA by SOPIEPROD TV
évènement
CAMEROUN :: Motos-taxis : On roule vers le formel :: CAMEROON
actuellement sur le site