Cameroun, Escalade de la violence dans la crise anglophone : La solution ne sera pas militaire ! :: CAMEROON

Cameroun, Escalade de la violence dans la crise anglophone : La solution ne sera pas militaire ! :: CAMEROON

Cameroun, Escalade de la violence dans la crise anglophone : La solution ne sera pas militaire ! :: CAMEROON
Cameroun, Escalade de la violence dans la crise anglophone : La solution ne sera pas militaire ! :: CAMEROON
Cette semaine encore, pendant que les régions du Nord – Ouest et du Sud – Ouest continuent d’être secouées par le mouvement de contestation débuté en octobre 2016, nous avons assisté à la mort de quatre militaires et policiers camerounais.

Tout comme le CPP condamne avec la dernière énergie la mort des civils du fait de la répression aveugle, nous condamnons fortement, une fois de plus, ces actes de violences et ces assassinats des militaires. Chaque vie camerounaise est précieuse ; y mettre fin est une violence contre la nation toute entière.

Le CPP tient une fois encore le Gouvernement de Paul Biya pour principal responsable de l’enlisement de la crise. L’annonce de mesures sécuritaires renforcées pour s’attaquer aux « terroristes sécessionnistes » ne constitue en aucun cas une réponse aux problèmes de fond qui sont depuis longtemps mis sur la table. Quand bien même une certaine « sécurité » viendrait à être restaurée, elle ne réglera pas le problème politique que constitue cette question anglophone. C’est l’absence de réponses à cette question politique qui continuera de fournir les arguments à toutes formes d’escalades.

Cette crise, qui est une des plus grandes menaces que le Cameroun ait connu depuis plusieurs décennies, peut, grâce à l’action unie des patriotes modérés, devenir une formidable opportunité de refondation du pays.

Le CPP invite tous les camerounais à se rendre à l’évidence que le régime Biya est incapable d’apporter une solution viable à cette crise. L’heure est à l’action commune de toutes les forces vives pour assurer une transition politique pour notre pays et pour travailler sur une véritable refondation des piliers de notre nation. Nous devons agir pour construire un pays uni, fier de sa diversité, ayant une forme de l’Etat qui permettra à chaque camerounais de se sentir pleinement citoyen au sein de notre beau pays. De toute évidence, nous ne pouvons le faire avec le régime en place.

Ensemble, redoublons de vigilance pour que la guerre officielle contre les criminels et les auteurs d’actes de violence ne devienne la guerre officieuse à tous ceux qui contestent le système de gouvernance de Paul Biya.

Ensemble, définissons la stratégie pour mettre fin à cette violence de l’Etat qui n’appelle que la violence et qui met l’existence même de notre pays en péril.

Ensemble, initions la refondation de notre pays. La solution à cette crise, tout comme la solution à l’ensemble des crises que connaît le Cameroun, sera politique et non militaire. Il est de notre devoir de citoyen d’agir et de sauver notre pays.

Pour le Cameroon People’s Party

© Correspondance : Franck Essi, Secrétaire Général, Cameroon People’s Party

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Sambabitohng
Cameroun, Escalade de la violence dans la crise anglophone : La solution ne sera pas militaire ! :: CAMEROON Germany (Aachen)
Qui vous a dit que pombia veut la paix au Cameroun ?
combien de camerounais sont mort ce dernier temps dans le Nord et le sud Ouest du pays ? Il etait en Côte d'ivoire il vu ce qu'on appelle developer un pays .auto route construit en 3 ans.les routes BIEN bitumées.
lui même il sait qu'il n'a plus de solution pour le cameroun. Tous ces colaborateurs ne sont qu'à la recherche des frais de missions .les soldats abattus ces dernier temps sont les cibles des populations qui ont perdues un être cher ou leur bien.
Si j'etais le fils de la grand mère qui avait recu une balle au mulieu du front en octobre dernier ,on de vait déjà compter plus de soldat tué.
comprenez que la mort fait mal à tout le monde.
les choses vont dégenérées bientôt les vendeurs d'armes sont déjà infomés et sont en train signer les contrats de livraison d'armes.Apres on ne parlera plus deprobleme anglophone mais de guerre civil au cameroun-
la guerre provoqué par le dictateur sanguinaire po
peponc
Cameroun, Escalade de la violence dans la crise anglophone : La solution ne sera pas militaire ! :: CAMEROON Burundi (Mwaro)
@ Frank Esi,
Dans le fond, à quoi sert cette opposition qui face à une crise majeure avec impact sur l'intégrité du territoire et la stabilité générale ne peut être solidaire et unanime. Ce que servent les partis dits d' opposition camerounaise est inqualifiable et contribue à plomber l espoir. À quel moment et face à quoi vous opoosez vous? Comment? À quel moment l'opposition s'aligne t elle pour l intérêt général et comment? Assez toutes ces manipulations et abus pour vos intérêts égoïstes.
gabson
Cameroun, Escalade de la violence dans la crise anglophone : La solution ne sera pas militaire ! :: CAMEROON Germany (Eggenstein-Leopoldshafen)
@Sambabitohng,
1. la Cöte d'Ivoire s'est donc développée en 03 ans??? Vous nous apprenez des choses! Elle a donc combien de km d'autoroutes, de routes bitumées, quelle quantité de M3 D'eau, de MW D'Électricité, quel taux d'alphabétisation...??? Ceux qui vantent le développement de la Cöte d'Ivoire montrent qu'ils ne comprennent pas ce monde! L'occident s'en va détruire un pays, puis pour vous faire accepter la forfaiture, on invente de faux chiffres!!! Tout est faux, illégal et illégitime en CIV depuis Avril 2011!
2. la Grand sur qui un militaire a tiré, vous connaissez son nom? Un peu de sérieux, face á de telles manipulations!
3. les choses ne vont pas dégénérer, il suffit de durcir les moyens et traquer TOUS ceux qui incendient des écoles ou s'attaquent aux soldats!!!
gabson
Cameroun, Escalade de la violence dans la crise anglophone : La solution ne sera pas militaire ! :: CAMEROON Germany (Eggenstein-Leopoldshafen)
@essi dit que BIYA serait le principal responsable de l'enlisement de la "crise", il faut déjá nous dire, quand est-ce que la crise a commencé avant de s'enliser!

Y a-t-il encore un seul CAMEROUNAIS psychiquement stable qui pense encore que la crise a commencé en octobre 2016, par des revendications "pacifiques"??? Quel est donc ce fou qui n'a toujours pas compris que ceci est une vaste préparation!!!???

Tous ceux qui pensent profiter de la "crise" se trompent et mettent en danger les populations paisibles du CAMEROUN et surtout du Nord/Sud-Ouest pour leurs Petits jeux politiciens!!!

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Attack: Aboubacar hattrick, Storm proof (vidéo)
Attack: Aboubacar hattrick, Storm proof (vido)
Facebook
réclame
Ruth KOTTO RACONTE SON VOYAGE DES USA by SOPIEPROD TV
évènement
Cameroun, Escalade de la violence dans la crise anglophone : La solution ne sera pas militaire ! :: CAMEROON
actuellement sur le site