Camer.be
Cameroun, LECTURE DU JOUR: REFLEXIONS SUR LES CRISES DE LA SOCIETE CAMEROUNAISE du Pr Shanda Tonme :: CAMEROON
CAMEROUN :: LIVRES Cameroun, LECTURE DU JOUR: REFLEXIONS SUR LES CRISES DE LA SOCIETE CAMEROUNAISE du Pr Shanda Tonme :: CAMEROON
  • Camer.be : La Rédaction Avec L'éditeur
  • vendredi 01 décembre 2017 13:19:44
  • 2836

Cameroun, LECTURE DU JOUR: REFLEXIONS SUR LES CRISES DE LA SOCIETE CAMEROUNAISE du Pr Shanda Tonme :: CAMEROON

« On ne change donc pas, et on ne peut pas changer les sauvages. Notre peur, relative bien sûr, c’est que le seul processus libérateur en face de sauvages, soit celui qui les anéantit, leur enlève la vie. Parce que cette logique est inscrite dans l’histoire contemporaine de l’Afrique en lettres de sang, nous en sommes encore à nous demander s’il est toujours bien de la convoquer. Le petit sergent Doe procéda à une véritable boucherie lors du renversement du président William Tolbert au Libéria, mais il connut lui aussi un sort des plus cruels. Chacun voulait se venger à sa manière, entre sauvages.

Et le Burkina d’apparence si clame, n’est pas loin des turbulences, tant les souvenirs de l’assassinat de Sankara, font planer des exigences de vengeance dans la population. On en dira de même du Cameroun où le fantôme de l’ancien président, ajouté aux tueries consécutives au coup d’Etat manqué de 1984, créent une sorte de doute permanent sur l’équilibre psychologique de plus d’un acteur politique.

C’est cela tout le contexte qui renvoie à une société de sauvages, où les tenants du pouvoir prêchent par le trop grand manque d’humilité, d’honnêteté, et de retenue, ouvrant la voie à des violences induites et sauvages, en guise de réponse à leurs propres pratiques sauvages ».

SHANDA TONME

REFLEXIONS SUR LES CRISES DE LA SOCIETE CAMEROUNAISE

HARMATTAN, Paris, 2008, page 62

01déc.
Lire aussi dans la rubrique LIVRES
Vidéo