Camer.be
RECONSTRUCTION DU FOOTBAll CAMEROUNAIS : Ce que Samuel Eto'o a proposé au Comité de normalisation :: CAMEROON
CAMEROUN :: SPORT
  • Le Messager : Christian TCHAPMI
  • mercredi 22 novembre 2017 10:33:17
  • 7529

RECONSTRUCTION DU FOOTBAll CAMEROUNAIS : Ce que Samuel Eto'o a proposé au Comité de normalisation :: CAMEROON

Désignés par la Fédération internationale de football association pour redresser la Fécafoot, Me Dieudonné Happi et ses collaborateurs se sont entretenus en fin de semaine dernière avec l’ancien capitaine des lions Indomptables, par visioconférence. l’attaquant de 36 ans a présenté sa vision sur le chemin que devrait prendre le développement du sport roi au pays des quintuples champions d’Afrique.

Le « 9 » a parlé ! C’est par vidéo conférence que Samuel Eto’o a présenté sa contribution pour l’amélioration du football camerounais. Depuis sa résidence cossue en Turquie, le quadruple ballon d’or africain à l’image de Patrick Mboma, s’est adressé directement au président du Comité de normalisation Dieudonné Happi, la vice-présidente Marcelle Denise Ambomo et les autres membres du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) que sont :

Maurice Samuel Bellet Edimo, Abdou Oumerou et Kevin Ndjomo Kamdem. Même si de façon officielle rien n’a filtré des échanges nourris entre les deux parties, des sources bien introduites rapportent que le capitaine de l’Antalyaspor s’est démarqué des autres acteurs du football consultés en amont, par l’expression profonde de son souci de voir le sport roi retrouver ses lettres de noblesse et sortir des profondeurs dans lesquelles, certains prédateurs l’ont emmurés.

Remettre le football sur les rails

De manière plus concrète, expliquent nos sources, Eto’o estime qu’au-delà de la refonte des textes, le retour de la sérénité à la Fécafoot passe inéluctablement par une structuration digne de ce nom et la mise en place des balises pour l’amélioration structurée de la gestion du football au pays de Roger Milla. Conscient qu’il est temps de remettre cette discipline sur les rails, Eto’o rêve grand. Car, conscient que pas moins de trois agrégés de droit ont tenté en vain de proposer des statuts pour relever ce malade agonisant.

Statuts rejetés en cascade puisqu’en dépit des prorogations de bail, le Comité Owona a échoué. Pire, les résultats des clubs dans les différentes compétitions continentales, ceux de l’équipe fanion depuis le sacre à la Coupe d’Afrique des nations (Can) en février 2017, sont à la peine, le problème de primes se pose et le management à la petite semaine de cette sélection, est à l’origine de plusieurs conflits.

Iconisation

Reste plus qu’à espérer que les propositions du Pichichi vont être prises en compte dans le cadre de l’accomplissement des missions relatives à l’élaboration des nouveaux textes et au processus électoral de la Fécafoot par le Comité de normalisation dont le principal chantier est celui de l’amélioration de la gouvernance du football national. Footballeur au talent légendaire et au palmarès époustouflant, Samuel Eto’o dont le succès a logiquement entraîné son iconisation, est aujourd’hui l’une des figures de proue du processus de réforme de l’instance faîtière du foot camerounais.

Le meilleur buteur de l’histoire des Lions indomptables, en décidant de prendre sa retraite internationale en septembre 2014, mettait ainsi un terme à 17 ans de haut niveau.

22nov.
Lire aussi dans la rubrique SPORT
Vidéo