Camer.be
Cameroun :: Carnet noir : L'ancien ministre de la Santé publique le Prof. Gottlieb Monekosso est mort à  89 ans :: CAMEROON
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Camer.be : Darren Lambo Ebelle
  • dimanche 19 novembre 2017 21:16:44
  • 3588

Cameroun :: Carnet noir : L'ancien ministre de la Santé publique le Prof. Gottlieb Monekosso est mort à  89 ans :: CAMEROON

L’ancien directeur de l’Organisation mondiale de la santé (Oms) pour l’Afrique, a rangé sa blouse ce matin du 19 novembre 2017, à deux heures du matin, à l’hôpital Général de Douala où il était interné depuis un mois.

Il s’en va, rassasié de jours. Le Prof. Gottlieb Monekosso qui fut ministre de la Santé publique du Cameroun entre 1997 et 2000, est décédé ce dimanche à deux heures du matin. L’ancien directeur Oms Afrique, après son départ du gouvernement, était resté dans le sillage des activités pour lesquelles il était formé : la médecine.

L’on retient surtout de son passage comme ministre de la Santé, le concept de « District de santé ». Une idée qui selon lui, devait contribuer à rapprocher les populations des centres de santé, et permettre aux uns et aux autres, de se faire prendre en charge en fonction de ses moyens financiers. Jusqu’à sa mort, le Prof. Gottlieb Monekosso, dirigeait le Global Health Dialogue, une Ong vouée aux problématiques sanitaires.

Né le 19 février 1926, le Prof. Gottlieb Monekosso qui était de la tribu Sawa (un côtier) de Dibombari dans le département du Moungo, région du Littoral, était cependant à cause de son parcours de vie, de culture anglophone.

La rédaction de Camer.be salue la mémoire de ce patriarche Sawa qui compte sans doute parmi les rares grands commis de l’Etat dont les Camerounais sont fiers.

19nov.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo