CAMEROUN :: Christian Bassogog : “C'est Dieu qui m'a permis d'aller en Chine” :: CAMEROON

CAMEROUN :: Christian Bassogog : “C'est Dieu qui m'a permis d'aller en Chine” :: CAMEROON

CAMEROUN :: Christian Bassogog : “C'est Dieu qui m'a permis d'aller en Chine” :: CAMEROON
CAMEROUN :: Christian Bassogog : “C'est Dieu qui m'a permis d'aller en Chine” :: CAMEROON
Le meilleur joueur de la dernière Coupe d'Afrique des Nations (CAN) a rencontré la presse sportive de Douala pour parler de sa saison en Chine.

Christian Bassogog, en vacances au Cameroun à l’issue du championnat de Chine, était face aux journalistes hier, à Douala. « J'ai appris beaucoup de choses en ces derniers mois, que je viens partager avec vous, les hommes de médias de mon pays. Ma saison, la première en Chine vient de s'achever, et comme je suis en vacances, je suis venu vous dire que je suis là ».

Entre autres choses apprises par le prodige, le décès d'un de ses formateurs, le coach Diallo Siewe, pour qui Bassogog a demandé une minute de silence. La presse venue en grand nombre a eu plus de 90 minutes pour poser des questions au Lion Indomptable. On apprendra de ces échanges, que Christian Bassogog a terminé le championnat de Chine en étant le meilleur buteur de son club Heynan avec 10 buts et meilleur passeur décisif avec 7 passes de buts.

Si plusieurs hommes de média sont revenus sur son choix de la Chine et sa prochaine destination, Christian Bassogog a dit faire confiance à ses agents pour cette destination qui lui va à merveille jusque-là, et a souhaité ne pas parler d'une certaine destination. « C'est Dieu qui m'a permis d'aller en Chine. Je suis en vacances et je ne parle pas de transfert ».

S'il a avoué avoir des sollicitations en Europe, il a cependant refusé de citer les noms des clubs, même pas les pays, pour « éviter toute confusion ».

Hugo Broos ne m'a pas insulté

A propos de l'équipe nationale du Cameroun éliminée  pour la Coupe du Monde en Russie, Bassogog dit regretter de ne pas être du rendez-vous de rêve de tous les joueurs du monde, mais ne culpabilise pas comme voulait le laisser entendre une journaliste.

« J'ai de très bonnes relations avec Hugo Broos, l'entraîneur des Lions. Il ne m'a pas insulté. Il voulait seulement gonfler mon moral », a-t-il conclu. Si Christian Bassogog a raté le dernier match de championnat avec son club et n'a pas fait le déplacement de Zambie pour le dernier match des Lions, c'est à cause d'une blessure qu'il va soigner pendant ses vacances au pays.

© Source : Le Jour : David Eyengue

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
U-17: les bébés lionnes s'imposent (7-0) en amical
U-17: les bbs lionnes s'imposent (7-0) en amical
Facebook
réclame
Ruth KOTTO RACONTE SON VOYAGE DES USA by SOPIEPROD TV
évènement
CAMEROUN :: Christian Bassogog : “C'est Dieu qui m'a permis d'aller en Chine” :: CAMEROON
actuellement sur le site