Cameroun, Jakiri: L’assassin du gendarme toujours en fuite :: CAMEROON

Cameroun, Jakiri: L’assassin du gendarme toujours en fuite :: CAMEROON

Cameroun, Jakiri: L’assassin du gendarme toujours en fuite :: CAMEROON
Cameroun, Jakiri: L’assassin du gendarme toujours en fuite :: CAMEROON
Jakiri, chef lieu de l’arrondissement éponyme, a perdu sa quiétude lundi dernier, 6 novembre 2017. En effet, tôt en matinée, une vingtaine de jeunes assaillants masqués, ont pris d’assaut, le lycée technique
de Jakiri. 

Ici, apprend-on de sources concordantes, ils ont passé à tabac, enseignants et élèves sous le prétexte qu’ils refusent d’obéir à la sirène du boycott des classes tel que institué depuis janvier 2016, par les leaders du consortium depuis à l’étranger. On a assisté à la débandade générale ; chacun cherchant à se sauver de cette barbarie.

Mis au parfum, les forces de l’ordre sont arrivées sur les lieux, juste pour constater les dégâts. Les assaillants ayant eu le temps de prendre la poudre d’escampette. C’est alors qu’une battue est lancée pour rattraper les brigands.

Le Sous-préfet sollicite le renfort en effectif auprès du préfet de Bui à Kumbo. Un des gendarmes en retrait est surpris par un des assaillants. Ce dernier renseigne une source, va à l’aide d’une arme de fabrication traditionnelle cribler le pandore de balle. Atteint, le gendarme dont nous n’avions pu avoir l’identité, décède sur le champ. Son assassin va lui retirer son arme et fondre dans la nature.

Le corps inerte sans vie de ce gendarme en détachement à Jakiri a été transporté et déposé à la morgue de l’hôpital régional de Bamenda. Une enquête a été ouverte. Ses (son) assassins courent toujours.

Entretemps, un contingent de pandore, en provenance de Bamenda a été déployé à Jakiri afin de traquer les assaillants-assassins. Pour combien de temps vont-ils rester en cavale ? Difficile à dire. Un crime n’étant jamais parfait, les fins limiers de la gendarmerie vont certainement un jour mettre la main sur ces brigands.

Il est à noter que le choix du 6 novembre 2017 par les assaillants n’était pas fortuit. Vraisemblablement, ces derniers voulaient empêcher la célébration à Jakiri, des 35 ans de Paul Biya à la magistrature
suprême.

© Quotidien Le Messager : Donat Suffo

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

gabson
Cameroun, Jakiri: L’assassin du gendarme toujours en fuite :: CAMEROON Germany (Karlsruhe)
Article vieux d'une semaine!

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Facebook
réclame
partenaire
Cameroun, Jakiri: L’assassin du gendarme toujours en fuite :: CAMEROON
Martial BISSOG en causerie avec SOPIEPROD VOL 1
évènement
Cameroun, Jakiri: L’assassin du gendarme toujours en fuite :: CAMEROON
actuellement sur le site