Camer.be
CAMEROUN :REPONSE A l'ARTICLE intitulé LA FIRME AMERICAINE HYDROMINE ET LE BARRAGE « GRAND EWENG » : CHRONIQUE D'UNE EXTERMINATION ANNONCEE DU PEUPLE BASSA ““MPOO-BATI.NOUS N'ENVOULONS PAS. :: CAMEROON
CAMEROUN :: POINT DE VUE
  • Correspondance : Dr.Ir TCHOUATE HETEU Pépin
  • lundi 06 novembre 2017 10:01:01
  • 4536

CAMEROUN :REPONSE A l'ARTICLE intitulé LA FIRME AMERICAINE HYDROMINE ET LE BARRAGE « GRAND EWENG » : CHRONIQUE D'UNE EXTERMINATION ANNONCEE DU PEUPLE BASSA ““MPOO-BATI.NOUS N'ENVOULONS PAS. :: CAMEROON

J’ai lu avec beaucoup d’attention cet article et pris note de l’argumentaire du Patriarche. Je crois pour ma part que le problème ne devrait pas être l’exploitation des ressources naturelles, présentes dans cette région du Cameroun mais comment les communautés locales pourraient tirer profit de leur exploitation. 

Sur ce plan les revendications du patriarche sont vagues car l’argumentaire ne précise pas une liste de revendications du peuple  afin que le projet puisse se réaliser. Sachons que dans les procédures internationales, tout financier sollicitera des porteurs du projet, une enquête environnementale et sociale. J’inviterai donc le patriarche et les représentants des communautés affectées par le projet à se constituer en partie/société civile et à formuler clairement leurs besoins dans un sens constructif car le Cameroun a besoin de l’électricité pour développer les industries et donner accès à la moitié de la population camerounaise qui n’y-a pas accès en 2017, une honte par ailleurs pour un pays regorgeant un si grand potentiel. La formulation des compensations exigibles représentera une base formelle de la négociation le moment venu et aussi donnera un signal clair aux porteurs du projet de ceux avec qui ils devront négocier. 

Ces négociateurs devront être dignes et pas se substituer aux personnalités critiquées actuellement, c’est le fort des camerounais de se laisser satisfaire individuellement. Entourez-vous de spécialistes, s’il n’y en a pas en votre sein. Ne visez pas uniquement de compensations financières mais des compensations structurelles et durables qui procureront aux communautés affectées des investissements participant au développement économique de la région.   

Ne vous opposez pas aux projets « structurants » mais tirez-en le meilleur profit pour la sous-région et cela exige de se préparer minutieusement et aller à la table de négociation avec du concret.

Veuillez télécharger la documentation suivante pour vous en inspirer. https://www.inclusivedevelopment.net/wp-content/uploads/2017/05/Community-Guide-to-the-IFC-Facilitators-Manual.pdf

Lire l'article incriminé sur ce lien

06nov.
Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE
Vidéo