Camer.be
BELGIQUE :: La crise anglophone était en débat à  Bruxelles ce samedi entre le SDF et le RDPC  :: BELGIUM
BELGIQUE :: CAMER TV
  • Camer.be : Oswald Hermann G'nowa
  • dimanche 29 octobre 2017 09:49:15
  • 8908

BELGIQUE :: La crise anglophone était en débat à  Bruxelles ce samedi entre le SDF et le RDPC :: BELGIUM

Le débat annoncé entre le Président de la section RDPC du Benelux Désiré Essono et le président de la Province électorale du SDF - Benelux Théodore Poufong a été à la hauteur des attentes des organisateurs ce samedi à Bruxelles.

Face aux journalistes de la rédaction de Camer.be, Théodore Poufong (SDF) et Désiré Essono (RDPC) ont donné les clefs pour comprendre la crise anglophone qui secoue le Cameroun depuis un an déjà.

Malgré leurs points de divergences apparus lors du débat, les responsables politiques de la diaspora camerounaise ont, tous deux, condamné l'idée d'une éventuelle partition du Cameroun. Pour rappel, la crise anglophone avait débuté par un mouvement d’humeur des avocats du Common Law le 11 octobre 2016 suivi par les revendications du puissant syndicat des enseignants anglophones.  

Le point d'orgue de cette crise a été incontestablement la déclaration, le 1er octobre dernier, de l'indépendance de la République d'Ambazonie, un état fictif qui regroupe les régions anglophones du Sud-Ouest et du Nord-Ouest du Cameroun selon ses défenseurs.

Fédéralisme Vs décentralisation

Interrogés sur la forme que pourrait prendre l'Etat camerounais dans un avenir relativement proche, chaque panéliste a défendu le point de vue de son parti politique. L'avènement d’un fédéralisme qui rapproche le pouvoir des citoyens est prôné par le SDF. La décentralisation qui se décline par une régionalisation effective telle que prescrit par la Constitution du Cameroun est défendue par le RDPC.

Délocalisation de dernière minute

Le débat de ce samedi 28 octobre 2017 devait se dérouler initialement dans la salle du Piano Fabriek Centrum de Saint Gilles. Le public était convié à y participer et à poser ses questions aux orateurs.

En raison de l'indisponibilité, à la dernière minute, du premier site, le débat a été finalement délocalisé dans une salle située à Molenbeek-Saint-Jean.
Cette délocalisation a malheureusement modifié la formule initiale puisque plusieurs internautes qui avaient manifesté leur intention d'y prendre part en ont été privés.
La rédaction de Camer.be présente ses sincères excuses à ses fidèles internautes ainsi qu’aux sympathisants des deux partis (SDF et RDPC) pour ce désagrément indépendant de sa volonté.
L'émission "Le Débat / The Debate" sera diffusée en différé sur le site camer.be et sera disponible dans l'onglet Camer Tv.

29oct.
Lire aussi dans la rubrique CAMER TV
Vidéo