Cameroun : : Médias : Le PDG de Canal 2 chasse un journaliste pour avoir annoncé la candidature d'Akere Muna à la présidentielle :: CAMEROON

Cameroun : : Médias : Le PDG de Canal 2 chasse un journaliste pour avoir annoncé la candidature d'Akere Muna à la présidentielle :: CAMEROON

Cameroun : : Médias : Le PDG de Canal 2 chasse un journaliste pour avoir annoncé la candidature d'Akere Muna à la présidentielle :: CAMEROON
Cameroun : : Médias : Le PDG de Canal 2 chasse un journaliste pour avoir annoncé la candidature d'Akere Muna à la présidentielle :: CAMEROON
Emmanuel Chatue a, à en croire nos sources, demandé à Cletus, co-présentateur avec Tchop Tchop de l’émission « Jambo » sur la chaine de télévision à capitaux privés Canal 2, de plier bagages après que ce dernier a au cours de la rubrique « Updates » produite sur Canal English, diffusé une bande sonore sur la candidature de l’ancien bâtonnier à l’élection présidentielle d’octobre 2018.

La caporalisation des médias et le bâillonnement des journalistes par le pouvoir de Yaoundé relativement à la crise politique qui secoue les deux régions anglophones du Cameroun que sont le Nord-ouest et le Sud-ouest, fait de nombreuses victimes. Quand des confrères ne sont pas arrêtés tels des vendeurs d’arachides puis jetés en prison par un pouvoir de Yaoundé au fin crépuscule de son éternité, ce sont les promoteurs de médias qui, se chargent de la sale et indigne besogne : sans autre forme de procès comme avait dit La Fontaine, des journalistes sont chassés même en direct, leur émission interrompue manu militari.

La plus récente victime, n’est autre que Cletus. Le lundi 09 octobre dernier, nous apprend-on, le journaliste, collaborateur externe à Canal 2, passe une bande audio sur la candidature de Maitre Akere Muna à l’élection présidentielle à venir. La rubrique s’appelle Updates, et est diffusée sur Canal English. L’émission terminée, le journaliste anglophone donne rendez-vous à ses téléspectateurs pour le lendemain, puis se rend à Sweet Fm (une radio du Groupe Tv+, propriétaire de Canal2) où il doit présenter « Jambo Jambo radio ». Dans la rubrique « Stars news », Cletus commet encore l’impair de

passer l’annonce de la candidature d’Akere Muna. Emmanuel Chatue selon nos informations, fait alors appeler le directeur général (Dg) de Sweet Fm, en intimant l’ordre au technicien radio d’interrompre l’émission. Le Pdg de Canal 2, nous confie-t-on, demande ensuite au directeur des Ressources humaines, de faire interdire l’accès à l’antenne à Cletus, par le biais de Divine Ntaryke le coordonnateur de Sweet Fm.

Nous sommes le 09 octobre 2017. Il est 15 heures. Le téléphone de Cletus sonne. Ce dernier se trouve encore dans les bâtiments de Sweet Fm. C’est Divine Ntaryke au bout du fil. « L’heure est grave. Les instructions viennent du boss », lui annonce le coordonnateur de Sweet Fm. Cletus appelle Emmanuel Chatue pour en avoir le cœur net. Le PDg de Tv+, fait-on savoir, ne décroche pas le décroche le téléphone. Le journaliste fait donc un message Whatsapp à Emmanuel Chatue, lequel à en croire nos témoignages, le lit, sans toutefois y répondre.

Mardi, 10 octobre. Il est 9 heures 30. Cletus se rend tout de même à Sweet Fm, se faire expliquer auprès du Dg, l’attitude d’Emmanuel Chatue. « C’est la bande d’Akere Muna que tu as diffusée à la télé et à la radio. Nous n’y gagnons rien dans ça. S’il y avait au moins l’argent sur ça, nous devrions comprendre », lui répond le Dg de Sweet Fm.

Le malheureux et confus Cletus se alors au bureau d’Abel Fotso le technicien radio. Ce dernier, affirme-t-on, lui déclare : « Yaoundé (le régime Biya, Ndlr) vient d’appeler. Et si Cletus est encore à l’antenne, ils vont couper et suspendre la radio ».

Dimanche, 15 octobre 2017. Cletus a le toupet de se (re)présenter à Canal2 pour co-animer Jambo Tv avec le président Tchop Tchop. Des sources prétendent qu’au moment d’entrer dans la salle des maquillages, le réalisateur lui apprend qu’instructions ont été données par Emmanuel Chatue, pour que ce dernier, ne passe plus à l’antenne.

Pauvre Cletus. Ainsi se portent et se comportent les médias camerounais au cœur même de la crise politique anglophone où au lieu de trouver des solutions de fond, les Hommes du régime Biya paradent et brillent par la manipulation, le saupoudrage et la désinformation, préférant transformer les journalistes des médias à capitaux privés, en communicateurs et propagandistes sans scrupules d’un régime Biya rendu à ses derniers soubresauts, mais prêt à tout (au prix même des massacres des opposants) à rester au pouvoir. Une messe noire et satanique dans laquelle les journalistes dont la profession et les emplois, sont plus que jamais mis en péril.

Au secours, tous les amis, militants et sympathisants de la liberté de la presse. La profession de journaliste est menacé au Cameroun où, le régime éternitaire de Biya, veut faire de tous, des fonctionnaires de l’information, à l’instar des communicateurs et propagandistes de la Crtv, Cameroon Tribune et autres médias à capitaux privés affidés et corrompus.

© Camer.be : Darren Lambo Ebelle

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Hugo Broos : « Ces attaques sont minables »
Hugo Broos:  Ces attaques sont minables
Facebook
réclame
partenaire
Cameroun : : Médias : Le PDG de Canal 2 chasse un journaliste pour avoir annoncé la candidature d'Akere Muna à la présidentielle :: CAMEROON
Prince KESTAMG artiste complet se raconte chez SOPIEPROD
évènement
Cameroun : : Médias : Le PDG de Canal 2 chasse un journaliste pour avoir annoncé la candidature d'Akere Muna à la présidentielle :: CAMEROON
actuellement sur le site