Cameroun, Chasse aux sorcires  Kribi: 35 "anglophones" interpells :: CAMEROON

Cameroun, Chasse aux sorcires Kribi: 35 "anglophones" interpells :: CAMEROON

Cameroun, Chasse aux sorcires  Kribi: 35 "anglophones" interpells :: CAMEROON
Cameroun, Chasse aux sorcires Kribi: 35 "anglophones" interpells :: CAMEROON
Ces ressortissants des régions anglophones du pays ont été interceptés avant hier mercredi par la police à un poste de contrôle à l'entrée de la cité balnéaire. Les autorités locales sont sur le qui-vive et le niveau de sécurité est maximale.

C'est en tout trente-cinq personnes toutes originaires de la région du Nord-ouest portant des pelles, des machettes et autres armes blanches qui ont été interpellées et conduites au commissariat central de Kribi hier mercredi 4 octobre. Elles avaient fait le plein d'un bus de transport d'une agence de voyages de la place et se rendaient à Kribi. C'était au alentours de 12 h.

En effet, c'est au niveau du poste de contrôle mixte située à Londji à l'entrée de la ville que les hommes du commissaire central Ma'an Raymond arrêtent un car de l'agence de voyages Transcam. C'est un contrôle de routine, comme tous les véhicules qui entrent à Kribi. C'est l'accoutrement bizarre et les outils, propriété de ces passagers qui éveillent les soupçons des policiers. L'urgence de l'heure, ajoutée à la prudence pousse les hommes du commissaire central à conduire tout le car de transport et son étrange cargaison au commissariat central pour être identifiés et sur la destination de cette cargaison.

D'après les premières indiscrétions, il s'agirait de la main d'œuvre pour des travaux champêtres d'un particulier. Pour d'autres, il s'agirait de jeunes fuyant le conflit dans leur zone pour une ville plus accueillante pouvant leur fournir des moyens de subsistance.

Rien n’a filtré des interrogatoires de la police. A Kribi, la population salue cette initiative de la police : « C'est suspect et ce n'est pas la discrimination. Le pays est en état d’alerte suite aux problèmes socio-politiques. Les terroristes ont frappé à Douala, heureusement sans victimes, et qu'est-ce qui vous dit qu'ils ne peuvent pas frapper Kribi? Une trentaine de personnes munies d'armes blanches dans le contexte actuel effrayerait n'importe qui. Surtout que ces ennemis de la république ont montré qu'ils sont capables de tout », estime Marcel M, habitant de la cité balnéaire. « Le commissaire Ma'an est à encourager. C'est l'esprit d'anticipation qui est saluée ici car prévenir vaut mieux que chercher le remède. Le nombre de personnes bizarres avec ces outils demandait automatiquement une enquête quelles que soient la tribu ou la région des concernés. C'est basique », pense pour sa part Estelle Edjandja, étudiante.

A Kribi, la qualité de future pôle économique du pays suscite des inquiétudes au sein de la population, quant aux cibles des "terroristes". D'ailleurs, les forces de sécurité : gendarmerie, police et armée sont sur les dents, tout comme tous les services de renseignements locaux. Les populations locales sont appelées à la vigilance sur tout comportement suspect.

Il y'a de cela quelques jours, des individus suspects rôdant autour de la centrale à Gaz de Kribi avaient été remarqués par une dame qui est allée les dénoncer après coup, malheureusement, aux militaires en faction. Une battue organisée n'avait pas porté des fruits, les suspects s'étant volatilisés. Au moment où nous allions sous presse, les concernés étaient toujours en cours d'exploitation au commissariat central de Kribi.

© Quotidien Le Messager : Svre Kamen (Cp)

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

gabson
Cameroun, Chasse aux sorcires  Kribi: 35 "anglophones" interpells :: CAMEROON Germany (Karlsruhe)
@kamen, le messager terroriste, y a-t-il un lien entre votre pompeux titre et le contenu de vos crits? Vous parlez de chasse aux sorcires?
Vous auriez pu vous aussi intituler: Gnocide des "anglophones" Kribi!
le messie
Cameroun, Chasse aux sorcires  Kribi: 35 "anglophones" interpells :: CAMEROON Canada (Brampton)
this is another proof that la republique see us as enemies. If they were francophone going to the north west or south west would they have been arrested. They have send beti-bulu boys to go and kill us in Southern Cameroons and now because of their guilty conscience, whenever they see anglophones, they go on to arrest them.

No problem. One day all this will end. If we don't end it, our children would but it will definitely end.
zed2three
Cameroun, Chasse aux sorcires  Kribi: 35 "anglophones" interpells :: CAMEROON France (Val-de-Reuil)
Kamen sait-il seulement ce qu'on appelle "chasse aux sorcires"? Comment un journal "srieux" comme le "messager" peut exploiter un pigiste qui a une connaissance sommaire du franais? Il fait bien de rajouter "contrle de routine...Ce n'est pas la discrimination" alors que le titre affirme le contraire;c'est de la btise,c'est une carence intellectuelle et c'est aussi une envie de mettre de l'huile sur le feu:voil comment des Camerounais arrivent mettre le feu dans leur pays juste pour pouvoir vendre du papier
mbechao
Cameroun, Chasse aux sorcires  Kribi: 35 "anglophones" interpells :: CAMEROON United States (Washington)
Inutile de faire ce genre d'arrestations ciblees. Kribi n'a rien contre les anglophones qui y vivent nombreux et travaillent depuis des annees notamment a HEVECAM et SOCAPALM. Il ne faut pas manipuler les batangas et les mabis qui n'ont rien contre d'autres camerounais et meme des etrangers qui veulent venir se debrouiller paisiblement chez nous.
N'est-ce pas qu'ils sont reconnus partout comme des bosseurs et "moins chers"!
Epervier
Cameroun, Chasse aux sorcires  Kribi: 35 "anglophones" interpells :: CAMEROON Canada (Montreal)
@MBECHAO
Merci pour votre intervention
Des outils utiliss ordinairement par des travailleurs sont dsormais qualifis "d'armes blanches"

Si on trouve une boite d'allumettes ou un briquet sur l'un d'eux on ira le torturer (l'exploiter disent-ils) mort pour qu'il " avoue " ses projets terroristes.

Mais quoi bon "analyser"?
Si nous voulons que a change il faut agir.
Mais pas agir sans reflchir.

Le rgime no colon est en train en ce moment de massacrer des "anglophones " parce que des leaders ont mal compris le contexte dans lequel nous vivoms.
Nous pouvons renverser le rgime no colon. Mais en les attaquant sur des fronts autres que militaires.

Rendez-vous sur le site Web de la CAF pour demander le retrait de l'organisation de la CAN2019 ce rgime.

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
58ème Coupe du Cameroun: 1500 euros pour Alain Nandjou sacré homme du match
58me Coupe du Cameroun: 1500 euros pour Alain Nandjou sacr homme du match
Facebook
réclame
Ruth KOTTO RACONTE SON VOYAGE DES USA by SOPIEPROD TV
évènement
Cameroun, Chasse aux sorcires  Kribi: 35 "anglophones" interpells :: CAMEROON
actuellement sur le site