CAMEROUN :: Contre-performance : Les recettes douanières en baisse au premier semestre 2017 :: CAMEROON
CAMEROUN :: Contre-performance : Les recettes douanières en baisse au premier semestre 2017 :: CAMEROON

CAMEROUN :: Contre-performance : Les recettes douanières en baisse au premier semestre 2017 :: CAMEROON

CAMEROUN :: Contre-performance : Les recettes douanières en baisse au premier semestre 2017 :: CAMEROON
CAMEROUN :: Contre-performance : Les recettes douanières en baisse au premier semestre 2017 :: CAMEROON
Elles se chiffrent à 336,2 milliards de FCFA pour les six premiers mois de l’année contre 346,8 milliards à fin juin 2016.

Les recettes de la douane camerounaise s’essoufflent. De source officielle, elles se chiffrent à 336,2 milliards de FCFA au premier semestre 2017, contre 346,8 milliards à fin juin 2016. Ce qui représente une baisse de 10,6 milliards (-3,1%) en glissement annuel. Par rapport aux 399,8 milliards prévus au premier semestre 2017, les recettes sont en retrait de 63,6 milliards, soit un taux de réalisation de 84,1%.

« Cette sous-performance s’explique  notamment par la baisse des importations et, dans une moindre mesure, l’application de l’Accord de Partenariat Économique, dont le manque à gagner pour la période janvier-juin 2017 est de 400 millions environ », explique l’administration douanière. Parmi les autres raisons pour lesquelles les recettes douanières baissent, l’on peut évoquer la baisse des importations sur le Cameroun notamment celles pourvoyeuses de recettes.

L’interdiction depuis 2006, d’importer et de commercialiser du poulet congelé au Cameroun par décision du ministre de l’Élevage, des pêches et des industries animales (Minepia). Un commerce, qui d’après l’interprofession avicole du Cameroun (Ipavic), a fait perdre à la filière avicole 10 milliards de FCFA en quatre mois en 2015. En vue de permettre aux entreprises locales de maximiser leur capacité de production, le ministère du Commerce (Mincommerce) a décidé, en janvier 2016, d’interdire l’importation du ciment.

Mais l’administration douanière camerounaise reste optimiste pour la réalisation de son objectif annuel des recettes. Ainsi annonce-t-elle des mesures, dont le renforcement de l’efficacité des services de contrôle et de recouvrement et la lutte contre la fraude et la contrebande. L’amélioration du suivi des recouvrements des droits et taxes de douane, pris en charge par le budget de l’Etat, est aussi envisagée.

Ce n’est pas la première fois que la baisse des importations plombe les recettes de la douane camerounaise. Au premier trimestre 2016, la direction générale des douanes n’a réussi à collecter que 175,7 milliards de FCFA. Une performance qui s’explique par la baisse des importations sur le Cameroun.

En effet, par rapport à la même période l’année dernière, les importations de marchandises, notamment les véhicules ou les matières premières destinées aux industries brassicoles, ont chuté d’environ 30% au premier trimestre 2016.

© Le Quotidien De L’économie : C.H

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Frantz Pangop: Le nouveau Lion indomptable
Frantz Pangop: Le nouveau Lion indomptable
Facebook
réclame
partenaire
CAMEROUN :: Contre-performance : Les recettes douanières en baisse au premier semestre 2017 :: CAMEROON
GPS LE PHOTOGRAPHE GLOBE TROTTEUR EN SUISSE
évènement
CAMEROUN :: Contre-performance : Les recettes douanières en baisse au premier semestre 2017 :: CAMEROON
actuellement sur le site