Cameroun: Crise anglophone: Le calvaire des populations des deux rives du Moungo :: CAMEROON

Cameroun: Crise anglophone: Le calvaire des populations des deux rives du Moungo :: CAMEROON

Cameroun: Crise anglophone: Le calvaire des populations des deux rives du Moungo :: CAMEROON
Cameroun: Crise anglophone: Le calvaire des populations des deux rives du Moungo :: CAMEROON
Partir de Limbé, dans la région du Sud Ouest, pour la capitale économique, Douala, est un véritable parcours du combattant.

Il faut franchir plus de treize barrières de police, de gendarmerie et de l’armée. Ouf, enfin, je sors de cet enfer de la zone anglophone ! », s’écrie Isaac T, un commerçant pris au piège de la crise anglophone depuis vendredi dernier. Parti tôt de Limbé, l’une des villes de la région du Sud-Ouest, où il a passé trois jours de repos forcé, le jeune homme d’une trentaine d’années est arrivé à Douala, ce lundi 02 octobre 2017 vers 13h30. 

Après avoir franchi toutes les barrières de police, de gendarmerie et de l’armée. Il a enfin rejoint la capitale économique, où il peut désormais vaquer à d’autres occupations. Isaac s’est en effet rendu à Limbé, vendredi dernier, aux premières heures de la matinée, pour y acheter du poisson fumé pour ses nombreux clients. Il ne sera de retour à Douala que 72h plus tard. « Quelle galère ! », déclare-t-il, se rappelant des moments difficiles qu’il aura passés dans cette région depuis le 29 septembre dernier.

Le jeune commerçant était loin de s’imaginer que des mesures fermes seraient prises par les autorités administratives, à quelques jours du 1er octobre 2017, jour anniversaire de la Réunification du Cameroun occidental et du Cameroun oriental. Mais aussi, un jour retenu par les leaders du mouvement sécessionnistes pour la proclamation de l’indépendance du Southern Cameroons, encore appelé « Ambazonia ». Le communiqué du gouverneur du Sud-Ouest, Bernard Okalia Bilaï, était pourtant explicite au sujet de la restriction des mouvements de personnes, dans cette partie du pays. A cause « des menaces de déstabilisation du Cameroun orchestrée depuis l’extérieur », le couvre-feu a été instauré dans toute la région, du vendredi 29 septembre 2017 dès 21h au lundi 02 octobre 2017 à 7h.

Sauf qu’après les trois jours de couvre-feu, la mesure n’était toujours pas levée lors de notre passage sur l’axe reliant Douala à Limbé, ce 02 octobre en fin de journée. Partir de Buéa, de Kumba ou de Limbé pour Douala, est désormais un véritable parcours du combattant.

Plus de 13 barrières de police, gendarmerie et de l’armée contribuent à rendre la circulation difficile. Alors que Limbe compte à elle seule trois postes de contrôle, Mutenguene en compte aussi trois, tandis que Tiko en a au moins quatre. Avant le pont sur le Moungo, en allant vers Douala, il faut encore franchir près de deux trois barrières de police.

Au niveau du pont du Moungo, l’armée a même installé une tente, avec deux ou trois soldats positionnés à chaque extrémité de cet ouvrage qui symbolise la réunification des deux Cameroun. Et après ce fameux pont, à quelques kilomètres de là, une imposante barrière contrôlée par des soldats de l’armée de terre vous accueille.

Et à chaque fois, il faut présenter ses pièces d’identité et ouvrir la malle arrière de son véhicule pour les vérifications d’usage. Sur le visage des militaires, policiers et gendarmes, de la fatigue. La journée du 1er octobre fût difficile. Face à des jeunes manifestants décidés à hisser le drapeau « ambazonien » à certains endroits stratégiques des principales villes des Régions du NordOuest et du Sud-Ouest.

Ce sont donc ces différentes barrières qu’Isaac T. a franchi, ce 02 octobre 2017, après trois jours désespéré- ment longs à Limbé. Arrivé à Douala, il respire à nouveau l’air de la liberté, remerciant le ciel de l’avoir sorti de « l’enfer de la zone anglophone ». Mais qu’en est-il de nos frères anglophones qui vivent dans cet « enfer » depuis 11 mois ?

© Le Quotidien De L'Economie : Joseph Roland Djoti, De Retour De Limb

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

fils du pays
Cameroun: Crise anglophone: Le calvaire des populations des deux rives du Moungo :: CAMEROON Germany (Erftstadt)
o va-t-on l?
Epervier
Cameroun: Crise anglophone: Le calvaire des populations des deux rives du Moungo :: CAMEROON Canada (Sainte-Catherine)
@FILS DU PAYS

O va-t-on?

Notre pays ira l o notre attentisme le laissera driver ou, d'autre part,
L o notre action collective le mnera.

Avez-vous besoin d'une nouvelle analyse, d'un nouveau cas, d'un nouveau drame
Pour comprendre que notre pays va mal?

Si vous pensez comme beaucoup d'autres que notre pays va mal,

Il est plus que temps de passer des cris d'indignation l'action collective pour le changement.

crivons massivement la CAF pour demander le retrait de l'organisation de la CAN2019 ce rgime.

Nous pourrons alors remettre le changement par les urnes au menu des aspirations du Peuple camerounais pour 2018.
gabson
Cameroun: Crise anglophone: Le calvaire des populations des deux rives du Moungo :: CAMEROON Germany (Karlsruhe)
Tout se joue sur le terrain! Les rvolutionnaires qui innonde internet me font plutt rire!

L'eemple patant ce sont les Gabonais qui promettent depuis Aot 2016 que Bongo est fini; encore 48 heures et vous allez voir!!!

J'ai failli les prendre au srieu; rien!!!
Epervier
Cameroun: Crise anglophone: Le calvaire des populations des deux rives du Moungo :: CAMEROON Canada (Sainte-Catherine)
Peuple du Cameroun

Voila un no colon qui se moque de ton sort.

Ce no colon ne peut dployer une arme pour empcher 100 000 camerounais de contacter la CAF pour se DSOLIDARISER de ce rgime destructeur et inique au pouvoir dans notre pays
ET par la mme occasion
Demander que L'ORGANISATION DE LA CAN2019 SOIT RETIRE ce rgime qui ne reprsente pas notre pays, mais des intrts qui nous sont trangers.

Gens de mon pays,
Disons massivement la CAF que nous ne sommes pas prts accueillir l'Afrique pour clbrer le football
Parce que notre pays souffre

Parce que notre pays various mal et nous devons consacrer l'anne 2018 au renversement du rgime.

Il nous faut un rgime politique de 2ime gnration dans notre pays en 2018.
gabson
Cameroun: Crise anglophone: Le calvaire des populations des deux rives du Moungo :: CAMEROON Germany (Hambrucken)
PEUPLE CAMEROUNAIS vivant au CAMEROUN, dites ce pseudo-rvolutionnaire qu'aucun rvolutionnaire n'ajamais russi une RVOLUTION en se cachant au Canada!

GHANDI tait en Inde, MANDELA dans son Kwazulu natal, SANKARA dans son Burkina Faso, UM NYOBE dans son Kamerun, LUMUMBA dans son Zare; CASTRO dans son Cuba, CHAVEZ dans son Venezuela, SEKOU TOURE dans sa Guine natale, KHADAFI dans sa Djamahiryia...

ces rvolutionnaire d'internet doivent vous amener sourire en lisant leurs machins!

La CAN2019 nous allons la cbrer Avec fastes, car nous serons au pays!!! Tant pis pour les aigris rabougris!!!
Epervier
Cameroun: Crise anglophone: Le calvaire des populations des deux rives du Moungo :: CAMEROON Canada (Montreal)
Gens de mon pays,
Peuple combatant et libre et fier du Cameroun,

Les contextes de combat rvolutionnaires se suivent et ne se ressemblent pas.

Nous combattons pour vaincre et triompher de l'injustice, du chaos, de l'imprialisme, du pillage de nos richesses et de la misre que la gouvernance malfique des no colons veut nous imposer.

Notre combat,
Le combat pour notre libration n'est pas un exercice de mimtisme des grandes popes rvolutionnaires du pass.
son terme, notre combat et ses methodes viendra enrichir l'histoire des librations des Peuples agresss.

Prservons nos vies et nos efforts.
Profitons de toutes les batailles pouvant nous octroyer une victoire stratgique ou tactique.

Le BATAILLE pour l'annulation de la CAN2019 en terre camerounaise est un combat de porte politique que nous devons tous mener.
Epervier
Cameroun: Crise anglophone: Le calvaire des populations des deux rives du Moungo :: CAMEROON Canada (Montreal)
Peuple du Cameroun,

Peuple digne et fier,

Peuple jaloux de sa libert,

Je compte sur vous pour contacter massivement la CAF pour:

1. Vous dsolidariser du rgime no colon destructeur et inique au pouvoir dans notre pays.

2. Prsentr la CAF les conditions sociales, politiques et conomiques dsastreuses du moment.
Expliquer que dans ces conditions le Peuple camerounais n'est pas dispos accueillir l'Afrique pour clbrer le football. Dire que nous n'avons pas le coeur la fte mais la rsolution de nos problmes de vivre ensemble.

3. Expliquer que les prparatifs dsastreux de cette CAN2019 n'augurent rien de bon.

4. Demander la CAF de faire jouer la CAN2019 hors du Cameroun.
Epervier
Cameroun: Crise anglophone: Le calvaire des populations des deux rives du Moungo :: CAMEROON Canada (Montreal)
Peuple du Cameroun

Pour communiquer avec la CAF:

Visiter le site Web de la CAF l'adresse suivante:
www.cafonline.com
En haut droite de la page d'accueil, choisissez l'option de communication que vous prfrez:
Facebook,
Google+,
Twitter,
message post directement dans la boite aux lettres de la CAF (enveloppe).
Etc.

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
OM 2-2 PSG:  Njié Clinton décisif
OM 2-2 PSG: Nji Clinton dcisif
Facebook
réclame
partenaire
Cameroun: Crise anglophone: Le calvaire des populations des deux rives du Moungo :: CAMEROON
GPS LE PHOTOGRAPHE GLOBE TROTTEUR EN SUISSE
évènement
Cameroun: Crise anglophone: Le calvaire des populations des deux rives du Moungo :: CAMEROON
actuellement sur le site