CAMEROUN :: Ekona : Des populations descendent dans la rue :: CAMEROON
CAMEROUN :: Ekona : Des populations descendent dans la rue  :: CAMEROON

CAMEROUN :: Ekona : Des populations descendent dans la rue :: CAMEROON

CAMEROUN :: Ekona : Des populations descendent dans la rue  :: CAMEROON
CAMEROUN :: Ekona : Des populations descendent dans la rue :: CAMEROON
Elles ont bloqué la route pour manifester hier jeudi contre l’assassinat d’une grand-mère.

Une vague de manifestations a encore secoué Ekona, localité située près de Buea, dans la région du Sud-Ouest, hier. Les populations de cette partie du pays ont une fois de plus envahi les rues pour exprimer leur mécontentement, cette fois-ci, contre l’assassinat d’une sexagénaire. Elles ont bloqué les artères de cette localité pour dénoncer la mort suspecte de cette femme âgée.

La circulation a été paralysée pendant plusieurs heures. Alertés, des éléments des forces du maintien de l’ordre, la police et la gendarmerie, sont descendus sur le terrain afin de calmer la foule en furie. Cependant, des journalistes désireux d’avoir une idée de ce qui s’y est passé, n’ont pas pu atteindre la ville d’Ekona, théâtre des événements. Ce que l’on sait, par contre, c’est que Derrick Jato, journaliste travaillant pour le groupe Equinoxe (radio et télé), a été interpellé par les forces de sécurité à l’entrée de la ville d’Ekona.

A en croire Eric Kouamo, rédacteur-en-chef (Rec) du groupe Equinoxe, son collaborateur a été happé par des hommes en tenue, alors qu’il était descendu de son véhicule et s’employait, à pied, à cause du bouchon qui s’était formé du fait de la route barrée, à rejoindre Ekona-ville. « Il a été interpellé par la police, il s’est présenté et a décliné l’objet de sa présence.

Sa caméra et son micro lui ont été retirés. Les images qu’il avait faites ont été supprimées. Il a fallu l’intervention du commandant de la légion de gendarmerie. Son matériel lui a été remis après une quinzaine de minutes. Après quoi, ordre lui a été intimé de rebrousser chemin », explique Eric Kouamo. Ce qui a été fait. Cependant, à en croire des
sources, de nombreuses personnes ont été interpellées pendant cette manifestation dont le mobile est plus ou moins lié à la crise dite anglophone.

© Source : Mutations : Blaise Djouokep

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

zangalewa
CAMEROUN :: Ekona : Des populations descendent dans la rue  :: CAMEROON Belgium (Kortenberg)
Mais jusqu'où ira la folie meurtrière de ce régime diabolique contre mes frères du NO et SO? Arrêtez d'assassiner nos frères.
M. Biya, les assassinats coe méthode de gvt ont montré leur limite: il ne reste qu'une chose à faire: convoquer une table ronde pour sauver le pays..Quand ces assassins seront jugés, allons-nous crier à l'injustice de la CPI contre l'Afrique?Puisque personne ne juge ces assassins chez nous?
Sauver le Cameroun, pas chercher à sauver un pvoir à tout prix.
Epervier
CAMEROUN :: Ekona : Des populations descendent dans la rue  :: CAMEROON Canada (Montréal)
INSANITY is described as doing the same thing again and again while expecting a different result.

Depuis que vous donnez des conseils et injonctions à BIYA et son régime, il a deja exécuté ces "directives" combien de fois?
Aucune?
Alors réveillez-vous.
Cela signifie que si vous voulez du changement vous devez AGIR
Non demander à BIYA d'agir.

Parce que BIYA a prouvé qu'il ne vous écoute.
Il faut agir; c'est ce que les ressortissants du Nord-Ouest et du Sud-Ouest font.
Il faut agir mais je ne vous demande pas d'aller vous faire tirer dessus.

Posez une action de grande portée stratégique qui n'expose pas votre vie.
CONTACTEZ LA CAF POUR DEMAMDER QUE L'ORGANISATION DE LA CAN2019 SOIT RETIRÉE À CE RÉGIME.
gabson
CAMEROUN :: Ekona : Des populations descendent dans la rue  :: CAMEROON Germany
OUI! Il faut agir! Incendiez les écoles, frappez les enfants! assassinez vos grnd'méres pour accuser le "régime"! Puis appelez la "communauté internationale" au secours! Elle va vous aider comme elle a aidé en CIV au Zaire, en RCA...

Voyez comment la CIV a eté démocratisée:
http://koaci.com/cote-divoire-identifient-microbe-lynchent-coups-baton-113471.html

http://www.cameroon-info.net/article/cameroun-crise-anglophone-une-firme-canadienne-affirme-avoir-signe-un-contrat-dexploitation-du-petrole-303429.html
zangalewa
CAMEROUN :: Ekona : Des populations descendent dans la rue  :: CAMEROON Belgium (Kortenberg)
J'ai tjrs dit ici et je désespérais du jour où certains finiraient par se rendre compte du jeu et de l'imposture de ceux-là qui défendent les assassins au pouvoir (les vrais bourreaux du peuple) et qui divertissent les incrédules par leur discours, à tort et à travers contre la France...
Depuis la longue genèse de cette crise, tout le monde a vu qu'il y a un pouvoir qui ne croit surtt qu'à la répression et aux assassinats... Et qui fait tout pour survivre.
Demain, Afrique Média et Cie diront que c'est la France, l'Occident qui veut déstabiliser le Cameroun, tout en ménageant celui qui ne veut protéger que la mangeoire, quitte à ce que le pays disparaisse... Coe l'ont fait ailleurs bcp de dictateurs avant lui...
gabson
CAMEROUN :: Ekona : Des populations descendent dans la rue  :: CAMEROON Germany
Comme GBAGBO, votre dictateur, l'a fait et le témoin de poids de ben la soudée a plutöt enfoncé le camp des gangsters ouatarat-sarkozi-sorot!!!

Nous savons tous, selon vos convictions que la france n'a amais assassiné meme une mouche; on l'accuse pour rien, alors qu'elle est innocente!!! cela vous choque vraiment quand on accuse une victime blanche, la france!

Demain c'est le 01 octobre, allez donc installer votre drapeau!
zed2three
CAMEROUN :: Ekona : Des populations descendent dans la rue  :: CAMEROON France (Val-de-Reuil)
le Cameroun est gravement malade,mon pays est devenu fou:une vieille dame est assassinée,une foule s'agite non pas pour exiger qu'on retrouve les coupables,ni pour plus de sécurité,mais cette foule manifeste pour revendiquer l'avènement de l'"ambazonie",cette chimère vendue par des marchands de rêve qui abusent de la naïveté de pauvres gens
et sur ce site des individus tiennent un discours haineux à l'endroit d'un pouvoir qui veut faire respecter la loi,le monde à l'envers,nous vous rappelons qu'il n'existe aucune démocratie sans état de droit
WiseMan
CAMEROUN :: Ekona : Des populations descendent dans la rue  :: CAMEROON United States (Silver Spring)
Salut ZANGALEWA!!!

Nous attendons une analyse en bonne et due forme comme tu savais si bien nous gratifer avant de toi. Merci d'avance...

Notre pays se meurt...
zangalewa
CAMEROUN :: Ekona : Des populations descendent dans la rue  :: CAMEROON Belgium (Kortenberg)
Salut à Wiseman,
On ne sait jamais..Peut-être verra-t-on ds les prochains jours un article sur la crise actuelle dont le régime Biya porte tt seul l'entière responsabilité. Biya fera-t-il le choix de préserver le pays et de sauver une situation que sa gouvernance a fabriquée ou sera-t-il fidèle à la voie des dictateurs fous coe Kadhafi qui préfèrent que tt disparaisse avec eux, s'ils ne sont plus au pvoir? Pour ma part, je sais d'expérience déjà que Biya préfère la disparition du Cameroun à la perte d'un pvoir illégitime…
zangalewa
CAMEROUN :: Ekona : Des populations descendent dans la rue  :: CAMEROON Belgium (Kortenberg)
zed2three,
Je crains que tu sois à ds années lumière de la compréhension de la cause de la crise actuelle...
"Le Cameroun est gravement malade" Mais tu te gardes bien de dire à cause de qui. Tous les volcanologues te diront que le volcanisme est le résultat de la remontée visible d'un magma profond. Que n'avons-nous écrit ici ou dit ds les médias internationaux pr alerter afin d'éviter au pays le scénario actuel. Coe d'habitude, Biya a tjrs répondu par la répression et le mépris. Sais-tu au moins pourquoi à un moment donné historique, un peuple devient insensible à la mort? (Cf les révolutions)
zangalewa
CAMEROUN :: Ekona : Des populations descendent dans la rue  :: CAMEROON Belgium (Kortenberg)
(suite)
Nos frères du NO et SO ne font qu'exprimer le malaise kmer avec une perception compréhensible et une amplitude différente de la notre. Même la décentralisation a été refusée aux Kmers…Tt est encore hyper centralisé. Même là où on est élu, Biya nomme encore votre chef hiérarchique. Enough is enough. Et je peux te dire que si Biya ne convoque pas rapidement des assises nat(il attend peut-être l'autorisation de la France ou de l'Occident…), nous sommes condamnés à vivre de longs et sombres jours. Tu le verras avant de le croire… Par ailleurs, n'oublie jamais que c'est la solution des assassinats, de la torture de Biya qui a radicalisé le NO et le SO., devenus progressivement et majoritairement "sécessionnistes"…
Enfin, ne te moque plus de ta propre intelligence, en affirmant sans rire que le Cameroun est une démocratie et un Etat de droit...
Please!
zed2three
CAMEROUN :: Ekona : Des populations descendent dans la rue  :: CAMEROON France (Val-de-Reuil)
les comportements d'un peuple face à une difficulté sont des baromètres de son degré d'évolution et de maturité;on éduque un peuple,on forme un peuple à certaines vertus comme l'école l'a été pour certains d'entre-nous:c'est là la responsabilité d'un Etat d'amener son peuple à une maturité,à une connaissance suffisante,à une forme de sérénité
ce qui peut nous opposer est souvent à la marge,je ne peux être contre une expression pacifique et démocratique d'une contestation;le peuple,et c'est une vertu démocratique,doit exprimer son opinion et le le pouvoir a l'obligation de l'entendre.Tout cela n'est possible que dans le cadre d'un Etat de droit,dans l'anarchie seuls les plus forts sortent la tête de l'eau.Mon souci premier c'est le peuple,le vrai,celui qui plaide pour un mieux être et un mieux vivre et qui revendique paisiblement,voilà notre différence
zangalewa
CAMEROUN :: Ekona : Des populations descendent dans la rue  :: CAMEROON Belgium (Kortenberg)
Cher ami,
Les causes des phénomènes sont tjrs + importantes pr l'analyse et pr les solutions que leurs csqces.
Les régimes dictatoriaux n'attendent pas que les manifestations deviennent non pacifiques avant de procéder à des massacres. Ex étudiant de la grande unif de Ydé, je sais de quoi je parle.
En février 2008,Jabéa Christian, 15 ans, a été assassiné à Bonakamouang (Dla). Le petit lycéen avait juste un petit drapeau du Cameroun en main...
En Libye, nous avons tous vu au tt début du mvt insurrectionnel des étudiants en médecine, des ingénieurs,etc ds la rue manifestant pacifiquement. Comment a réagi le fou Kadhafi? On connait la suite de l'histoire. Tu dois d'abord blâmer ces dirigeants fous dont la répression sanglante ne laisse que l'option de recourir à d'autres moyens, malheureusement.
zed2three
CAMEROUN :: Ekona : Des populations descendent dans la rue  :: CAMEROON France (Val-de-Reuil)
apprenons à connaître l'histoire du CAMEROUN avant toute exégèse factuelle;le maintien de l'ordre au Cameroun est d'inspiration coloniale et le policier de 2017 n'a rien à envier à celui de 1957 pour qui l'opposant politique était un subversif,"un maquisard";récemment encore être "opposant" au Cameroun était péjoratif,aujourd'hui il y a une certaine évolution mais elle est trop lente;nous devons tous lutter pour l'évolution rapide de nos institutions vers des moeurs plus démocratiques mais le tumulte anglophone nous aide-t-il ou n'est-il pas qu'un prétexte pour l'immobilisme et plus de radicalisme?Ce sont là quelques pièges que je veux éviter en ne tombant pas bras et pieds joints dans la critique radicale d'un gouvernement en panne de solutions

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Joseph Antoine Bell: Prophète au Caire
Joseph Antoine Bell: Prophète au Caire
Facebook
réclame
partenaire
CAMEROUN :: Ekona : Des populations descendent dans la rue  :: CAMEROON
GPS LE PHOTOGRAPHE GLOBE TROTTEUR EN SUISSE
évènement
CAMEROUN :: Ekona : Des populations descendent dans la rue  :: CAMEROON
actuellement sur le site